Notation « A- stable » de l’agence  »Bloomfield  »:L’économie béninoise toujours performante

0
824

L’Agence de notation régionale « Bloomfield » confirme sa notation de l’économie béninoise à « A- stable ». Dans un communiqué en date du 29 juin 2020 publié par le Ministère de l’économie et des finances, l’agence souligne, outre la résilience économique du Bénin face à la fermeture des frontières nigérianes, une nette amélioration du climat des affaires suite aux nombreuses réformes. « Bloomfield » souligne également le dynamisme de l’économie béninoise et l’accélération de la croissance du Produit intérieur brut (Pib) à +6,9%, ainsi que la bonne gestion par le gouvernement de la crise du Covid-19. Après la notation il y a quelques jours de Standard & Poor’s, celle de « Bloomfield », vient confirmer la solidité de l’économie du pays au plan international et régional.

Communiqué de presse

 

L’agence de notation financière Bloomfield a confirmé sa notation en monnaie locale attribuée  à la République du Bénin, à « A- Stable ». Cette décision reflète la qualité de crédit du pays, dont l’agence de notation reconnait le bon niveau de solvabilité et des facteurs de risques minimes, garantissant un accès durable aux marchés.

Outre la résilience économique du Bénin face à la fermeture des frontières avec le Nigeria, l’agence de notation souligne l’amélioration notable du climat des affaires, tirée par la forte volonté réformatrice des autorités, ainsi que la bonne gestion des finances publiques. Bloomfield salue la soutenabilité du niveau d’endettement public du Bénin, qui s’établit fin 2019 à 41% du Pib, largement inférieur au plafond communautaire de 70%.

L’agence de notation reconnait par ailleurs la qualité de la gestion de la crise sanitaire du Covid-19 par les autorités, et la politique de financement appropriée des mesures de lutte contre la pandémie. Les mesures ciblées déployées, et l’absence de confinement de la population visent à assurer une gestion sanitaire optimale tout en préservant le dynamisme de l’économie béninoise. Bloomfield rappelle le choix des autorités de ne pas solliciter l’initiative d’allègement du service de la dette du G20, dans une optique de préservation de la qualité de crédit et de l’accès du Bénin aux marchés des capitaux.

Bloomfield souligne enfin le dynamisme de l’économie béninois et l’accélération de la croissance réelle du Pib, à +6,9% en 2019, excédant les prévisions du Fmi de décembre 2019 (+6,4%).

Ces analyses confirment les perspectives positives du pays, attestées par ailleurs par le maintien récent par Standard & Poor’s de sa notation du Bénin à « B+ (Stable) ». Cette décision reflète la solidité des fondamentaux économiques du pays et souligne la bonne gestion de la crise du Covid-19 par les autorités, alors que plusieurs pays d’Afrique ont vu leur notation dégradée par les agences de notations internationales depuis le début de la pandémie.

 

Fait à Cotonou, le 29 juin 2020

Le Ministère de l’économie et des finances

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here