Occupation des emprises publiques pour la vente de l’essence « kpayo » La répression démarre ce jour dans l’Ouémé Le directeur départemental de la police républicaine de l’Ouémé, Edouard Zanclan, n’entend plus cautionner l’occupation anarchique des abords des artères publiques dans l’Ouémé pour la vente de l’essence de la contrebande communément appelée « Kpayo ». A compter de ce lundi 14 septembre, il sera lancée dans toutes les Communes du département, une opération conformément à la décision gouvernement de libération des espaces du domaine public. Pour réussir ladite opération, une feuille de route a été établie. Elle vise à définir une méthode stratégique d’organisation et une mise en application efficace et apaisée. Ainsi, tous les commissaires d’arrondissement sont appelés à sensibiliser tous les vendeurs installés le long des voies afin que ces derniers regagnent immédiatement les Voies orientées nord sud (Vons) au plus grand tard le dimanche 13 septembre 2020. La phase de sensibilisation prenant fin à 00 h, les vendeurs qui ne vont pas obtempérer verront à compter de ce jour, leurs étalages détruits par la Police républicaine. Martial Agoli-Agbo (Corresp. Ouémé-Plateau)

0
213

Le directeur départemental de la police républicaine de l’Ouémé, Edouard Zanclan, n’entend plus cautionner l’occupation anarchique des abords des artères publiques dans l’Ouémé pour la vente de l’essence de la contrebande communément appelée « Kpayo ». A compter de ce lundi 14 septembre, il sera lancée dans toutes les Communes du département, une opération conformément à la décision gouvernement de libération des espaces du domaine public. Pour réussir ladite opération, une feuille de route a été établie. Elle vise à définir une méthode stratégique d’organisation et une mise en application efficace et apaisée. Ainsi, tous les commissaires d’arrondissement sont appelés à sensibiliser tous les vendeurs installés le long des voies afin que ces derniers regagnent immédiatement les Voies orientées nord sud (Vons) au plus grand tard le dimanche 13 septembre 2020. La phase de sensibilisation prenant fin à 00 h, les vendeurs qui ne vont pas obtempérer verront à compter de ce jour, leurs étalages détruits par la Police républicaine.

 

Martial Agoli-Agbo (Corresp. Ouémé-Plateau)

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here