Opérationnalisation des mesures sociales pour atténuer les effets du Covid-19:Bientôt des virements via Mobile money aux artisans

0
877

De la promesse, le gouvernement passe à l’action. Il va bientôt opérationnaliser ses mesures sociales dédiées aux artisans et promoteurs de bars et restaurants affectés par la crise du Coronavirus. Des cadres des Ministères du plan, des affaires sociales et des finances ont rencontré ce samedi 27 juin 2020 les acteurs concernés pour leur expliquer la faisabilité.

Plus de doute quant à la concrétisation des mesures sociales du gouvernement visant à aider les secteurs les plus touchés par le Covid-19 de sortir de la vulnérabilité. Les artisans en premier lieu. Ils recevront bientôt des subventions de l’Etat par virement électronique via Mobile money. C’est l’annonce faite par Cyriaque Edon du ministère du Plan, Thierry Adokpo des Affaires sociales et Aristide Médénou des Finances aux professionnels des médias. Selon les conférenciers, les corps de métier ciblés par cette action sont, entre autres, les coiffeurs et coiffeuses, les esthéticiens et esthéticiennes, les couturiers et couturières, les brodeurs et même les maçons. Dans le secteur des transports, la mesure gouvernementale prend en compte ceux dont les mesures de riposte ont obligé le gouvernement à suspendre leurs activités. Il s’agit des conducteurs de taxi bus communément appelés « Tokpa-Tokpa », des conducteurs de taxi transfrontaliers, des conducteurs de taxis inter-ville, des télés taxis, des conducteurs de barques motorisées. Autres unités concernées par ces subventions sont les tenanciers de bars et restaurants, les promoteurs de cafétéria, de maquis, de pâtisserie ainsi que leurs employeurs. Pour bénéficier de ces fonds, il faut au préalable avoir été recensé, avoir participé à l’opération de vérification des informations fournies qui est en cours. « C’est après cette opération d’authentification qui finit le 30 juin que les intéressés recevront ces sous par mobile money », a informé Thierry Adokpo du ministère des Affaires sociales. Les non-abonnés mobile money, quant à eux, devront ouvrir des comptes au niveau des Clcam afin d’entrer en possession de ces sous. Les fonds alloués, ont rassuré Cyriaque Edon, Thierry Adokpo et Aristide Médénou, concernent tant les artisans du secteur formel que ceux de l’informel. « Le gouvernement a pris des mesures pour que personne ne soit exclu. Si je suis coiffeur, mais la Direction générale des impôts ne me connaît pas, mais la mairie perçoit des taxes chez moi ou bien je figure dans la base de données des artisans, je peux bénéficier de ces fonds. Si je suis dans l’informel, mais identifiable, j’en bénéficie aussi », ont-ils certifié. Pour ce qui concerne ceux de l’informel non identifiables, ils auront au moins 60.000 francs Cfa. Ceux qui sont dans le formel, empocheront au minimum 135 mille francs Cfa. « Ce n’est pas parce que je suis coiffeur que j’aurai le même montant que l’autre. Il y a plusieurs catégories.  C’est variable », ont-ils clarifié.

 

Joël Samson Bossou

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here