Opposition en lambeaux:La Fcbe dénonce les résistants et prend ses distances 

0
3215
Le Secrétaire exécutif national adjoint du parti Force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), Théophile Yarou, est sorti de son silence pour apporter sa lecture sur le mouvement dit de la « résistance ». L’acteur politique pense que ce regroupement d’acteurs politiques se réclamant de l’opposition n’a aucun contenu sérieux et ne mérite aucun intérêt.
Sortie retentissante de Théophile Yarou. L’acteur politique de l’opposition a révélé les dérives égocentriques du résidu d’opposants constitué au sein du club de la résistance. Pour l’homme, ce creuset ne devrait plus exister après la déso-lidarisation des partis Force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) et Union sociale libérale (Usl).
Il affirme ne pas comprendre pourquoi certains leaders Fcbe continuent de s’allier à ce mouvement alors qu’officiellement le parti a marqué son opposition en se retirant bien avant les élections législatives d’avril 2019. Egalement, il affirme que les leaders de l’opposition ont continué par en-tretenir leurs dissensions personnelles au lieu de privilégier l’intérêt de l’en-semble. « L’ancien Président Nicéphore Soglo a toujours demandé aux acteurs politiques de mettre de côté les questions secondaires et de privilégier l’essen-tiel. Des mois après, on note que cette exhortation est restée lettre morte. Les débats personnels continuent d’être privilégiés au détriment des priorités de l’opposition», a-t-il laissé entendre. Théophile Yarou estime que cette opposition est animée par des acteurs politiques aux intérêts divergents. Ces derniers, renchérit-il, ont un mal assez chronique à pouvoir  converger leurs vues et œuvrer à la victoire de l’opposition. Cette difficulté de tous les acteurs à s’accorder sur l’essentiel amène chacun à adopter des positions différentes de celles de l’ensemble.
Il s’agit, selon lui, d’une manière ostensible de montrer qu’ils sont ensemble alors qu’ils ont des intérêts totalement contraires. Qu’en est-il alors du mode de fonctionnement de ce creuset de résistance ? Au cours des échanges, Théophile Yarou a laissé entendre que la résistance fonctionne, sans ligne de conduite réelle. Ce regroupement argumente-il, ne se fonde pas sur des actions concertées et structurées mais sur des discours creux et sans effet. L’ancien mi-nistre de la Défense nationale de Yayi Boni pense qu’il serait illusoire de rêver au sein de ce creuset visiblement sans lendemain. Tout en réaffirmant son appartenance à l’opposition, le Secrétaire exécutif national adjoint du parti Force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) n’a pas caché sa préoccupation de voir tous les acteurs de l’opposition unis autour d’objectifs communs. Ce vœu, même s’il reste encore pieux, est certainement celui de tous les acteurs poli-tiques et militants de l’opposition.
Abdourhamane Touré

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here