Home ACTUALITE Nouvelles Brèves Organisation du Bac 2019 au Ceg 1 Akpro-Missérété : Le rôle déterminant...

Organisation du Bac 2019 au Ceg 1 Akpro-Missérété : Le rôle déterminant du professeur Christophe Gandonou salué

0
2693

Le Collège d’enseignement général 1 (Ceg 1) Akpro-Missérété, l’un des tout nouveaux centres d’examen du baccalauréat  créés en 2019, a servi de cadre   mercredi 19 juin  2019, au lancement des épreuves écrites dudit examen au plan national.  Une première pour ce collège créé depuis 1982.

Retenu comme centre de composition du Bac en 2019,  le Ceg 1  d’Akpro-Missérété a tenu le pari de l’organisation grâce au leadership de Christophe Gandonou, professeur titulaire à l’Université d’Abomey-Calavi. Pendant les trois jours qu’a duré la composition, les candidats inscrits dans ce centre ont restitué leurs connaissances sans qu’aucun incident majeur ne soit enregistré. Cela, à la grande satisfaction des différents acteurs. Cette promesse est à mettre à l’actif des autorités administratives. En effet, afin d’offrir un meilleur cadre de composition aux 749 candidats dont 445 garçons et 304 filles inscrits dans ce centre, plusieurs actions ont été menées. Une mission de l’Office du Baccalauréat dirigée par le professeur Alphonse da Silva, directeur de l’Office, a prospecté le Collège en  mars dernier avec un certain nombre de recommandations. Parmi celles-ci, il y avait la finition de la clôture de l’établissement, la réfection de certaines salles de classes et la pose de costrats sur  plus d’une cinquantaine de fenêtres. Ces travaux ont été pris en compte grâce à l’appui financier du professeur Christophe Gandonou, ancien élève dudit collège. A tout cela s’ajoutent le laboratoire et les toilettes des élèves qui respectent désormais les normes modernes avec la disponibilité de l’énergie électrique et de l’eau courante. Eu égard à ces belles actions, les différentes acteurs du système éducatif  lui décernent un satisfecit. C’est le cas du ministre de l’enseignement supérieur  et de la recherche scientifique qui, lors du lancement officiel de l’examen le mercredi 19 juin, a exprimé sa satisfaction. « Le centre est grand, bien propre et nous sommes venus voir une organisation parfaite ». A quelques jours de l’examen, nous avions rencontré le directeur du collège qui nous avait confié qu’il est heureux de savoir que la bataille enclenchée depuis des décennies pour que ce collège soit hissé au rang des centres du baccalauréat connaisse un heureux aboutissement en cette année 2019, a-t-elle déclaré. Le directeur de ce collège, quant à lui, a rappelé les difficultés rencontrées avant de saluer la contribution du professeur Christophe Gandonou. « Les directeurs qui m’ont précédé ont écrit pour faire la demande mais le Ceg n’a jamais été retenu. A mon arrivée, on a également fait les démarches à l’Office du Bac et c’est cette année que mes vœux ont été réalisés grâce à l’appui du professeur Christophe Gandonou »,  a expliqué Samuel Agossou, directeur du Ceg 1 Akpro-Missérété.

Marcus Koudjènoumè

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here