Paiement de deux mois d’allocation:Le gouvernement soulage 9014 aspirants

0
762

Les aspirants au métier d’enseignant dans le sous-secteur de l’enseignement secondaire qui ont rempli les formalités dans les agences de l’Anpe et disposant de numéro Rib peuvent désormais pousser un ouf de soulagement. L’Agence nationale pour l’emploi (Anpe) a déjà viré leurs allocations sur leurs comptes bancaires respectifs. Ils sont au total 9014 aspirants sur les 12000 aspirants concernés par cette mesure. L’information a été rendue publique par Urbain Amègbédji, directeur général de l’Anpe dimanche 17 novembre 2019 sur la télévision nationale. Selon le Dg Amègbédji, si ces aspirants n’ont ni les attestations de prise de service qui prouvent qu’ils travaillent effectivement, ni le Rib, ils ne seront pas pris en compte. « Le programme est conçu de manière à ce que seuls ceux qui travaillent pourront être payés. Il ne s’agit pas de venir s’inscrire et de se faire payer. Si vous ne travaillez pas, vous ne serez pas payés », a-t-il expliqué. Pour éviter ce retard de paiement des salaires déjà constaté chez les aspirants enseignants du secondaire, Urbain Amègbédji a invité ceux du primaire qui ont pris service dans les établissements à déposer à temps leurs attestations avec des informations liées à leurs numéros bancaires de manière à ce que l’Anpe puisse leur transférer leurs allocations. « Nous sommes soucieux de ce qu’ils soient payés dans de bonnes conditions pour assurer la mission qui leur a été confiée par l’Etat béninois », a-t-il conclu.

 

Benjamin N. Douté (Stag)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here