Paix sociale et unité nationale:L’Epmb salue les efforts du gouvernement

0
856

L’Eglise protestante méthodiste du Bénin (Epmb) a tenu du 18 au 24 février son Synode général à Porto-Novo. A l’issue de ces intenses moments de prière et d’action de grâce, les pasteurs ont rendu publique une lettre dans laquelle ils saluent le leadership du président Patrice Talon qui a réconcilié les protagonistes de la crise. Ils saluent en outre les efforts du gouvernement dans la mise en œuvre de son Programme d’actions.

Le Bénin est un oasis de paix sociale et d’unité nationale. Il ne s’agit pas d’un dessein tracé, mais d’une évidence des temps présents que décrit l’Eglise protestante méthodiste du Bénin (Epmb). Au cours des grandes assises qui se sont achevées dimanche 24 février 2019, l’Eglise a salué les efforts du gouvernement pour la paix sociale et l’unité nationale. Le Synode général s’est penché sur le climat social apaisé dans notre pays, le Bénin. Les pasteurs et les délégués mesurent, à juste titre, les efforts du gouvernement et les mesures sociales contenues dans le Budget général de l’Etat, exercice 2019. Ils l’encouragent donc à mettre en œuvre ces mesures qui augurent de belles perspectives pour notre peuple et surtout pour les couches vulnérables. Le synode a également reconnu les actions entreprises par le Gouvernement pour le bien-être des fils et filles du pays victimes de l’épidémie de la fièvre hémorragique à virus Lassa. Il a invité tous les fils du Bénin à valoriser le travail et lutter pour le triomphe du bien et de la paix sociale. Au plan politique, le synode a salué la réforme du système partisan caractérisée par la naissance de deux grands blocs politiques. Il s’agit, selon les pasteurs, d’une grande avancée qui mérite d’être consolidée. Ils n’ont pas manqué d’inviter les acteurs politiques tous bords confondus au respect strict des textes de la République. L’Eglise protestante n’a pas manqué de décerner un satisfecit particulier au Chef de l’Etat pour ses efforts inlassables dans le domaine de la lutte contre la corruption. Elle invite le Gouvernement à poursuivre sans relâche cette œuvre d’assainissement  qui offrira, à coup sûr, une égalité de chance à tous les fils du pays. Les sages ont également salué de façon exceptionnelle le Chef de l’Etat pour son sens d’écoute et sa disponibilité. « En appelant les uns et les autres à l’espérance et à la sérénité, l’Eglise félicite le Chef de l’Etat et son gouvernement pour la prise en compte des préoccupations des populations à travers les mesures sociales et la lutte acharnée contre les fléaux qui menacent le pays », souligne la lettre pastorale.

 

AT

 

Lettre pastorale du synode général

L’Eglise protestante méthodiste du Bénin (Epmb) a tenu son Assemblée générale annuelle (Synode général), du 18 au 24 février 2019 à Porto-Novo, sous le thème: « vous serez mes témoins appelés à être des disciples transformés » inspiré des textes de Psaume 1 ; Ezéchiel 37 : 15-22 ; Actes 1 : 1-8 et de Matthieu 6 : 33-34. Conformément aux statuts et règlement intérieur de l’Eglise, ce deuxième Synode général autonome après la réconciliation et la réunification s’est déroulé en deux sessions, au temple « Ephphatha » d’Ayonoutanmey pour la session pastorale et au temple « Miséricorde divine » d’Attakê pour la session représentative (plénière).

Au cours de ces assises, les participants ont opiné sur plusieurs sujets majeurs d’ordre religieux, social et politique.

Les pasteurs et les délégués à cette rencontre annuelle ont rendu grâce à Dieu pour la consolidation de l’unité retrouvée au sein de l’Epmb réconciliée et réunifiée. Ils ont tenu à remercier et féliciter le Chef de l’Etat béninois, Son Excellence Monsieur Guillaume Athanase Patrice Talon, pour son accompagnement et ont intercédé afin que l’Eternel l’accompagne dans sa mission à la tête du pays.

Aussi ont-ils prié pour leurs familles respectives et surtout pour les familles des pasteurs et des autres ouvriers rappelés à Dieu au cours de l’année ecclésiastique 2018.

Au cours des assises, d’abord au plan religieux, le président de l’Eglise, Son Eminence Rév. Dr Kponjesu Amos Hounsa, a mis un accent particulier sur la vie spirituelle, l’éthique professionnelle et le travail bien fait avec amour et abnégation. Il a également rappelé les codes de déontologie et de liturgie et les référentiels qui encadrent le saint ministère ainsi que les documents programmatiques relatifs notamment aux œuvres diaconales. Plusieurs autres dossiers sensibles de l’Eglise ont été abordés.

Ensuite, le Synode général s’est penché sur le climat social apaisé dans notre pays, le Bénin. Les pasteurs et les délégués mesurent, à juste valeur, les efforts du gouvernement et les mesures sociales contenues dans le Budget général de l’Etat, exercice 2019. Ils l’encouragent donc à mettre en œuvre ces mesures qui augurent de belles perspectives pour notre peuple et surtout pour les couches vulnérables.  De même, les mesures prises par le gouvernement contre l’épidémie de la fièvre hémorragique à virus Lassa et toutes les précautions sociosanitaires au bénéfice du bas peuple ont été fortement saluées et louées.

Face à ces actions prioritairement sociales, le Synode général a fait observer qu’il y a de l’espoir pour le pays et exhorte tout le peuple béninois à plus de conscience professionnelle car le travail bien fait est une valeur, gage de tout développement économique durable. Le Synode invite par conséquent, tous les citoyens béninois à valoriser le travail suivant les recommandations de Saint Paul  qui dit :

« Dans le travail et dans la peine, nous avons été nuit et jour à l’œuvre, pour n’être à la charge de personne […] Car, si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus » II Thessaloniciens 3, versets 8b et 10b.

En tout état de cause, les participants comptent sur la main invisible du Dieu vivant pour le maintien de la paix. C’est pourquoi, au cours des deux différentes sessions, une place de choix a été accordée à la prière. Tous ont prié pour la nation et particulièrement pour les acteurs politiques, les organisations de la société civile et tous ceux qui œuvrent pour le développement de notre pays.

Il a été enfin noté que la formation des grands blocs politiques prévue par la loi sur la réforme du système partisan a conduit à une sorte de précampagne. L’Eglise protestante méthodiste du Bénin, au sortir de ce Synode, invite les acteurs politiques au respect des textes de la République.

Par ailleurs, en appelant les uns et les autres à l’espérance et à la sérénité, l’Eglise félicite le Chef de l’Etat et son gouvernement pour la prise en compte des préoccupations des populations, à travers les mesures sociales et la lutte acharnée contre les fléaux qui menacent le pays. Elle les félicite aussi pour les prouesses en matière de lutte contre la corruption et les performances économiques de 2018 attestées par l’Uemoa.

L’Epmb tient à saluer l’attitude d’écoute du gouvernement et l’exhorte à toujours être à l’écoute du peuple.

Sur une note de grande satisfaction, le Synode général 2018 a été bouclé le dimanche 24 février 2019, par un culte solennel suivi de la consécration de douze (12) Pasteurs.

Que Dieu bénisse son Eglise !

 

Fait à Porto-Novo, le 24 février 2019

 

 

 Pour le Synode général,

 

         Le Président,

 

      Son Eminence Rév. Dr Kponjesu Amos Hounsa

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here