Parakou, les autorités dans la sensibilisation

0
1901

Face à la menace de la pandémie du Coronavirus, Charles Toko,  le maire de Parakou a convoqué, le vendredi 28 mars 2020,  une  session extraordinaire du conseil municipal pour délibérer  à  huis clos sur les actions stratégiques urgentes à développer pour contrer le Coronavirus. Le conseil municipal de la cité des Koburu s’est engagé à traduire pleinement en acte  toutes les décisions du conseil des ministres.

Cependant,  il décline d’autres  actions complémentaires au plan   local dans le but d’assurer la  sécurité. A l’issue de ladite rencontre, le Conseil municipal s’est engagé  à acquérir et mettre à des endroits stratégiques de la ville, 200 systèmes de lave-mains, à  doter la Commune de Parakou d’un centre fonctionnel de dépistage pour le compte du Borgou, à renforcer les capacités d’intervention du centre hospitalier départemental du Borgou et de l’hôpital d’instruction des armées en aspirateurs, en ambulances et en  équipements  de protection individuelle au profit du corps médical. Des dispositions saluées par le préfet du Borgou Djibril Mama Cissé. Présent à cette rencontre, il a invité les populations au respect scrupuleux des mesures pries.  « Même la Kaaba est interdite d’accès. Vatican a fermé. S’il y a donc un risque à prier en groupe prions tout simplement à la maison, Dieu ne nous en voudra pas pour cela. Prenons donc la mesure de la menace et agissons en conséquence si nous tenons à nous éviter une hécatombe », a-t-il recommandé. Cette recommandation de l’autorité de tutelle a été suivie par la population. Les gérants de bars et buvettes par exemple, optempèrent et ferment à 21 heures.

 

Zéphirin Toasségniché

(Coll. Extérieur)

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here