Parrainage politique au Bénin:Orden Alladatin critique les revirements de Joël Aïvo

0
1033

Le parrainage qui fait couler beaucoup d’encre et de salive n’est pas un sujet nouveau au Bénin. Le président de la Commission des lois de l’Assemblée nationale dimanche l’a fait savoir 17 janvier 2021 sur une émission spéciale à la télévision nationale. Au cours de l’émission, l’invité a laissé entendre que la réforme avait été proposée sous le régime défunt contestataire d’aujourd’hui. A l’en croire, ce n’est pas que sous Talon que la réforme a été initiée. « Ce n’est pas que sous Talon que nous avons eu cela. Regardez ! La Commission Gnonlonfoun où a siégé le professeur Joël Aïvo, ses recommandations au président Yayi Boni, disaient ceci : le parrainage des élus locaux et nationaux de candidats à la magistrature suprême ainsi que le paiement d’une caution raisonnable pour réaliser un équilibre entre la nécessité d’éviter les candidatures fantaisistes et celle de rendre accessible le poste aux personnes compétentes et appréciées par leurs compatriotes », a déclaré Orden Alladatin. Si la Commission Gnonlonfoun avait recommandé le parrainage au président Yayi Boni, c’est dire donc que la réforme mérite d’être opérée. Que le professeur Aïvo qui a été membre de cette commission en arrive à demander de sauter ce dispositif de la Constitution et du Code parce qu’il aspire aujourd’hui à la fonction présidentielle, cela relève de l’extraordinaire.

 

Benjamin Douté

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here