« Pas d’ingérence », martèle Agbénonci aux diplomates

0
1806

Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Aurélien Agbénonci, a rappelé au corps diplomatique le principe de non-ingérence dans les affaires intérieures du pays dans le cadre de la tension post-électorale. Ce rappel a été fait aux ambassadeurs accrédités au Bénin le jeudi 02 mai 2019, dans la salle fleuve jaune du ministère.

La rencontre  du ministre des Affaires étrangères avec les ambassadeurs, les chefs de Mission diplomatique et consulaire et les représentants des organisations internationale accréditées au Bénin lui a permis de peindre le tableau de la situation post-électorale à ses hôtes afin de mettre tout le monde au même niveau d’information. Dans ses propos liminaires, Aurélien Agbénonci a affirmé que le pays n’est pas en crise et qu’il n’y a pas de situation insurrectionnelle. Cependant, il les a informés des problèmes liés à l’organisation des élections législatives que le Gouvernement essaie de régler. A propos de la tension qu’il y a eu dans le pays le 1ermai 2019 à Cotonou et dans d’autres villes du pays suite à la militarisation du domicile de l’ancien chef d’Etat, Boni Yayi, Aurélien Agbénonci a rapporté aux diplomates accrédités au Bénin qu’il n’a pas été question d’un projet d’arrestation de l’ancien président de la République. Selon l’autorité ministérielle, les forces de l’ordre se sont positionnées dans une rue perpendiculaire au domicile de Boni Yayi pour surveiller et pouvoir contenir un groupe de jeunes venus à Cotonou pour un mouvement de rue. Après toutes ces explications, le ministre des Affaires étrangères a rappelé au corps diplomatique, les principes de respect, d’amitié et de non ingérence dans les affaires intérieures.

 

O.I.A

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here