Passage à grande échelle des pratiques en santé:Les acteurs du secteur étudient le processus

0
976

La Directrice adjointe de cabinet du ministre de la Santé, Eléonore Gandjèto, a lancé les travaux d’initiation du processus de passage à échelle des meilleures pratiques en santé dans la zone Cedeao. C’était le lundi 08 avril 2019 à Cotonou.

Le processus de passage à l’échelle des meilleures pratiques en santé dans la Cedeao constitue une préoccupation majeure pour les autorités. A cet effet, les acteurs du secteur sont en conclave pour définir et adopter les meilleures pratiques en santé. De façon spécifique, il s’agit de mettre en évidence les meilleurs programmes encore à la phase pilote en matière santé et de les partager afin que l’ensemble des populations puissent en bénéficier. Selon Nammoubou Kéita, représentant de l’Organisation Ouest africaine de la santé (Ooas), il sera question de définir les outils et les méthodologies devant permettre la réussite du processus  de passage à grande échelle des meilleures pratiques en santé. Il a indiqué que ces pratiques seront mises en œuvre au Bénin après la validation lors du Forum de la Cedeao en santé. « Le processus prend en compte tout le secteur de la santé contrairement aux éditions précédentes qui ont porté sur la santé de la mère, du nouveau-né et de l’enfant », a-t-il déclaré. Pour sa part, Eléonore Gandjèto, Directrice adjointe de cabinet du ministre de la Santé, a précisé que cette rencontre va permettre au Bénin de faire la revue de ses meilleures pratiques et les exposer pour le passage à grande échelle. Ainsi, elle a annoncé qu’une Commission nationale sera mise sur pied pour une meilleure orientation des politiques et stratégies d’améliorations de la santé. A cet effet, la Directrice a exhorté les participants à une identification rigoureuse des différentes thématiques, gage d’une atteinte des objectifs de performances du secteur de la santé.

Donald Kévin Gayet (Coll)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here