Perspectives économiques en Afrique subsaharienne en 2020:Le Fmi prévoit une croissance de 3,6%

0
835

Karim Barhoumi, représentant résident du Fmi, a échangé avec les professionnels des medias   vendredi 15 novembre 2019 à Cotonou. Au menu, les perspectives économiques des pays de l’Afrique subsaharienne. Selon Karim Barhoumi, la croissance économique de ces pays restera stable en 2020, mais il y aura des chocs extérieurs qui peuvent fausser les prévisions. C’est pourquoi,  il exhorte les gouvernants à faire face à l’incertitude de ces croissances.

Il a, par ailleurs,  attiré leur attention sur les prévisions et sur ce qui peut perturber ou mettre à mal ces prévisions. Selon ses explications, l’Afrique subsaharienne continue d’avoir une croissance vigoureuse pour 2019. Pour 2020, ajoute-t-il, cette croissance a été revue pour la plupart des pays, en tenant compte des tendances commerciales mondiales. « La croissance pour 2020 est projetée à 3,6%. Cependant, le message le plus important, c’est comment rendre cette croissance plus rigoureuse et plus inclusive », a-t-il déclaré. Il pense que « les autorités publiques dans les pays de l’Afrique subsaharienne doivent mettre en place, beaucoup de réformes structurelles pour faire face aux chocs et s’ouvrir aux  opportunités ». Le nombre de personne sur le marché de l’emploi va se multiplier par deux, affirme-t-il, et les gouvernants doivent travailler à absorber cette jeunesse. Pour lui, « …on peut déjà voir comment améliorer la concurrence, comment améliorer l’environnement des affaires. Il y a aussi le fait de limiter ou de réduire les vulnérabilités qui sont liées à la dette, la stabilisation du ratio dette en Afrique subsaharienne ». Il a invité les gouvernants à ne pas avoir des arriérés intérieurs parce que cela pourrait créer de la vulnérabilité à la fois au secteur privé. « Cela crée des vulnérabilités aussi pour le secteur bancaire et sape la confiance qui puisse exister entre les citoyens et l’Etat », a-t-il insisté.

 

Wilfrid Noubadan

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here