Plan de travail annuel 2018:Le Masm affiche de bonnes performances

0
3431

Les cadres à divers niveaux du Ministère des affaires sociales et de la microfinance (Masm) ont procédé, jeudi 27 décembre 2018 à l’Infosec, à la revue du Plan de travail annuel 2018 de leur ministère. Des communications faites, il ressort que le ministère a progressé dans les taux d’exécution des projets et programmes.

Les voyants sont au vert au Ministère des affaires sociales et de la microfinance (Masm). A fin décembre 2018 et conformément à son Plan annuel de travail, le ministère dirigé par Bintou Chabi Adam Taro a exécuté son budget à 91,87% base engagement, 89,05% base ordonnancement avec un taux d’exécution physique de 74,07%. Ces performances résultent des actions menées par le ministère. Au nombre de celles-ci, on note le processus d’élaboration de plusieurs documents dont le Plan de déconcentration et de décentralisation (P2d), l’annuaire statistique 2017 et le document de référence pour les indicateurs dans le Programme de croissance pour le développement durable (Pc2d). En ce qui concerne les actions menées à l’endroit des cibles du Masm, on peut  citer les secours nationaux aux personnes démunies, l’appui à la prise en charge sanitaire et alimentaire d’une centaine d’enfants, l’appui à la prise en charge scolaire et alimentaire de plus d’un millier d’enfants en situation difficile dans les départements, l’appui en kits scolaires, l’équipement d’enfants en situation critique et la finalisation des études complémentaires pour l’opérationnalisation du projet Arch. Selon Thierry Adoko, Directeur de la prospective et de la programmation, les défis ont été nombreux et des difficultés ont été rencontrées tant au niveau central que déconcentré. Cependant, l’atelier de revue tenue à la fin du 1er semestre a permis de procéder à certains réajustements dans la planification initiale, et c’est le moment d’évaluer l’effort commun pour l’atteinte des objectifs. « Cet atelier permettra d’apprécier ensemble les performances réalisées et d’apprendre davantage de cette gestion pour de meilleure performance en 2019 », a-t-il déclaré. A sa suite, Nicolas Dandoga, directeur de cabinet du ministre des Affaires sociales, a indiqué que cette revue donne l’occasion de mesurer le niveau d’atteinte des objectifs, de faire le point des succès et échecs, de les analyser et de retenir de nouvelles perspectives afin d’affronter avec plus de réussite, les défis de l’année 2019. « Au cours de cette revue, il sera exposé les niveaux d’exécution des tâches programmées au sein du ministère, sur les plans financier et physique à fin décembre 2018 en vue de nous inciter à une analyse critique indispensable pour une meilleure gestion en 2019 », a-t-il laissé entendre.

 

Mohamed Yasser Amoussa (Stag)

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here