Polémique autour des dettes de l’Etat envers les travailleurs:Les chiffres qui confondent Yayi Boni (Romuald Wadagni remet les pendules à l’heure)

0
897

La question des arriérés et dettes envers les travailleurs a occupé le devant de la scène tout le weekend et même ce début de semaine. Après les réactions de l’ancien président et de son argentier, Komi Koutché, qui ont défrayé la chronique, la réaction du gouvernement était attendue. Face à la presse samedi 17 octobre  2020, le ministre de l’Economie et des finances, Romuald Wadagni a remis les pendules à l’heure.

La situation des dettes en 2016 a été présentée à Christine Lagarde, alors directrice générale du Fonds monétaire international (Fmi) en 2017 à Cotonou. Selon le ministre de l’Economie et des finances, Romuald Wadagni, ce rapport présentait pour les travailleurs au titre des rappels sur salaires un montant de 93,8 milliards de francs Cfa, correspondant au non-paiement de l’effet des glissements catégoriels du fait de la lourdeur administrative qui caractérisait la prise des actes de carrière. Pour l’Argentier national, deux principes simples ont guidé jusque-là l’action gouvernementale par rapport aux arriérés et dettes envers les travailleurs. Le premier est qu’avant d’exiger des travailleurs des performances, il faut que l’Etat honore ses engagements dont le paiement des dettes. Le second principe est qu’il n’est pas nécessaire de rentrer dans des bras de fer ou des discussions complexes pour aboutir à la satisfaction des revendications des travailleurs. « Lorsqu’on a une gouvernance transparente ou quand on expose ce qu’on a comme ressources et dans quoi on l’utilise, quand on entretient un dialogue constructif avec les Centrales syndicales, on arrive à des miracles. Voilà les deux principes simples qui ont gouverné ce que le gouvernement fait jusque-là », a-t-il ajouté. Avant d’ajouter que  Patrice Talon, a donné de fermes instructions afin qu’un mécanisme soit trouvé pour que les dettes envers les travailleurs ne s’accumulent plus. Ainsi, sur la période d’avril 2016 à ce jour, 53 milliards sur les 93,8 milliards de dettes ont pu être liquidés. Il en reste 40,8 milliards. Par ailleurs, par rapport à la prime des travailleurs de Santé, une prime de 6 milliards a été payée dont 3 milliards en 2017 et 3 milliards en 2018. Toujours dans le domaine de la santé, la prime de risque qui était là depuis plusieurs années a été payée pour 1,4 milliards. Cette même logique a été appliquée aux pensionnés. Au 6 avril 2016, il y avait une dette de 48,9 milliards à l’égard des pensionnés. Diverses reformes ont été également accomplies dans le but de ne plus accumuler des dettes vis-à-vis des pensionnés mais de leur faciliter la vie. Le montant total dû aux pensionnés au 6 avril 2016 s’élevait à 48,9 milliards. Ces montants accumulés étaient dus à deux choses. La première est le décret de 2011 qui a revalorisé la pension à 1,25 et les tracasseries administratives. Avec ce décret, quelqu’un qui avait 100.000 FCfa de pension bénéficierait dès l’application de ce décret désormais de 125.000 FCfa. L’application non exhaustive de ce décret plus les tracasseries administratives avait contribué à constituer sur ce volet un stock de 48,9 milliards de dette.

 

Wilfrid Noubadan

Montée des eaux

Un jeune homme meurt par noyade à Pehunco

La montée des eaux a encore fait une nouvelle victime. Un jeune homme a perdu la vie par noyade en fin de semaine écoulée à Kouyagou, une localité de l’arrondissement de Gnamasson dans la commune de Péhunco. D’après les témoignages, la victime faisait partie d’un groupe de quatre personnes  qui tentaient de traverser le fleuve Mékrou à l’aide d’une barque. La barque aurait chaviré en cours de route et entraîné les quatre personnes dans le fleuve. Trois d’entre eux, ont pu se tirer d’affaire grâce à l’aide d’un pêcheur qui était dans les environs. Le jeune homme, quant à lui, a été emporté par les vagues. Son corps a été repêché le dimanche 18 octobre 2020 par les plongeurs.

 

Léonce Adjévi

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here