Police républicaine, Forces armées, Eaux, forêts et chasse:1100 recrutements pour renforcer la sécurité intérieure

0
631

Le gouvernement apporte du sang neuf aux effectifs des Forces de défense et de sécurité. A l’issue du Conseil des ministres du mercredi 15 juillet 2020, il a été décidé du recrutement de 1100 agents au profit des Forces armées béninoises, de la Police républicaine ainsi que des Eaux, forêts et chasse pour le compte de l’année 2020.

Les effectifs des Forces de sécurité et de défense seront renforcés dans les tout prochains jours. Le Conseil des ministres du mercredi 15 juillet 2020 a autorisé le recrutement au sein des Forces armées béninoises, de la Police républicaine et des Eaux, forêts et chasse pour l’année 2020. Au total, 1100 jeunes seront enrôlés dans ces corps sus-cités pour contribuer au renforcement de la sécurité intérieure du Bénin. Il s’agit de 500 soldats pour les Forces armées béninoises, 500 agents au profit de la Police républicaine, et 100 gardes forestiers au profit de la Direction générale des Eaux, forêts et chasse. Le recrutement des 100 gardes forestiers est la preuve que le secteur des Eaux, forêts et chasse n’est pas le parent pauvre des forces paramilitaires. En effet, compte tenu de la politique du gouvernement visant à préserver la richesse faunistique et floristique du pays, les 100 gardes forestiers constituent un coup de pouce à la Direction générale des Eaux, forêts et chasse. Lentement mais surement, le gouvernement s’emploie à combler le déficit en ressources humaines des Forces de défense et de sécurité afin de les rapprocher des standards requis. Cela permettra de favoriser encore plus la libre circulation des personnes et des biens mais également la sérénité pour le développement des initiatives économiques. Des instructions ont été données aux ministres de tutelle des corps concernés pour un bon déroulement des recrutements. Le ministre de la Justice, devra prendre des dispositions pour faire délivrer diligemment aux demandeurs, par les juridictions compétentes, les pièces administratives que sont le casier judiciaire et le certificat de nationalité, nécessaires à la composition des dossiers de candidatures. Les 1100 recrutements en vue pour le compte de l’année 2020 entrent dans le cadre de l’ambition et de l’engagement du gouvernement de renforcer les capacités opérationnelles de ces corps à travers le renforcement de leurs effectifs respectifs. Une démarche qui vise non seulement à garantir davantage la sécurité intérieure du pays mais aussi permettre à plusieurs jeunes Béninois vivant dans la précarité de disposer désormais d’une situation d’emploi stable. C’est donc du pouvoir d’achat donné à des compatriotes et surtout un plus apporté à la consommation en termes d’économie. Le présent recrutement vient compléter ceux de 2019 et dont les lauréats sont déjà mis en formation. Ces nouveaux recrutements interviennent à la suite de réformes majeures et inédites dans le secteur et qu’ils permettront de renforcer l’architecture de la sécurité intérieure qui se met en place depuis ces réformes courageuses opérées au sein des Forces de défense et de sécurité béninoises. Par la même occasion, le Conseil a marqué son accord pour l’acquisition de paquetage au profit des nouvelles recrues ainsi que pour leur formation professionnelle.

 

Marcus Koudjènoumè

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here