Police Républicaine:Le contrôleur Soumaïla Yaya aux commandes

0
3136

Nazaire Hounnonpkè, désormais ex-directeur général de la police Républicaine a passé la main à son successeur, Soumaïla Yaya ce lundi 22 juillet 2019.

La cérémonie a eu lieu dans les locaux de la direction générale de l’institution en présence du ministre de l’Intérieur, Sacca Lafia, du Haut Commandement Militaire et de diverses personnalités politico-administratives.

Passant le témoin à son successeur, le directeur général sortant Nazaire Hounnonpkè a remercié le chef de l’Etat qui lui a permis de faire ses preuves à la tête de l’institution. « Vous m’avez donné l’occasion de mettre en œuvre une réforme phare. Vous avez estimé que le moment est venu pour que je puisse vous servir ailleurs », a-t-il déclaré.
L’ex directeur général part « en espérant que la mission est accomplie ». Il promet apporter son soutien à son successeur ‘’pour continuer l’œuvre entamée.’’
Installé officiellement dans ses fonctions, le nouveau patron de la Police Républicaine, Soumaïla Yaya veut ensemble avec ses coéquipiers « faire de la Police Républicaine une institution humaine, forte et efficace au service du peuple ». Il s’agira d’œuvrer dans le but de transformer profondément la police républicaine en une force garante des institutions de la République (…), une force spécialement dédiée à la sécurité ».
Soumaïla Yaya s’engage à « une meilleure exécution des missions, au rayonnement de la Police à l’intérieur et à l’extérieur du pays ».
A en croire le ministre de l’intérieur « l’attente des populations en matières de sécurité est très grande ». Sacca Lafia invite les agents de sécurité à assurer convenablement leur mission. Aussi, a-t-il annoncé le recrutement de 500 nouveaux policiers. Ce qui va renforcer davantage l’institution qui a pour missions fondamentales d’assurer le respect de l’ordre public, la sécurité et la protection des institutions de l’État, aussi des libertés publiques et la protection des personnes et des biens sur toute l’étendue du territoire national.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here