Port de masque obligatoire contre le Covid-19:Les citoyens respectent la mesure à Cotonou

0
1298
POUR ILLUSTRER LE PAPIER : "CONTRE LE GRIPPE AVIAIRE, 12 MILLIONS DE MASQUES SE FABRIQUENT EN BRETAGNE" - Photo prise le 23 septembre 2005 de masques de type FFP2, la norme de l'Union européenne choisie par l'Etat français "en raison de ses capacités filtrantes" pour se protéger de la grippe aviaire et fabriqués à l'usine de l'entreprise Bacou-Dalloz, fabricant d'appareil de protection respiratoire implantée à Plaintel, près de Saint-Brieuc. L'usine va ainsi produire 12 millions de masques. Le masque blanc, qui couvre la bouche et le nez, est composé d'une couche de viscose, un matériau isolant chargé électrostatiquement, entre deux couches de tissus. A terme, l'Etat complétera son stock afin d'atteindre les 200 millions de masques d'ici mars ou avril 2006. Bacou-Dalloz devrait livrer 20% de cette commande, complétée par des entreprises étrangères. AFP PHOTO FRED DUFOUR (Photo by Fred DUFOUR / AFP)

Le port obligatoire de masque à l’intérieur du cordon sanitaire, est entré en vigueur depuis hier mercredi 08 avril 2020. Un tour dans la ville de Cotonou nous a permis de constater que la mesure est respectée.

Que ce soit à moto, en voiture ou à pied dans la circulation, les masques de protection ont été fortement exploités. C’est en application de la décision du gouvernement du port obligatoire du masque dans les 12 Communes du Bénin à partir du mercredi 08 avril 2020 à 00 heure. Au niveau du carrefour Steinmetz dans la ville de Cotonou, la plupart des citoyens rencontrés avaient leurs masques. Sur les lieux se trouvaient aussi la Police républicaine. Sans violence, elle assurait le respect de la mesure et essayait d’amener les citoyens indélicats à se conformer. Interrogés quant à la portée de cette nouvelle mesure du gouvernement face au Covid-19, les citoyens ont déclaré que c’est une bonne décision. Selon eux, seul le respect des mesures recommandées par l’Exécutif peut leur permettre en partie de se protéger contre le Coronavirus. Dans  l’administration publique et de quelques marchés de la ville, le constat est le même. Les uns et les autres se sont conformés à la mesure. Ils saluent la décision du gouvernement et invitent ceux qui ne se sont pas encore conformés à le faire en vue de se protéger et de protéger leurs proches. Il est à rappeler que cette mesure du gouvernement a donné lieu à la vente tous azimuts de plusieurs types de masques. Certains vendeurs de masques artisanaux proposent un prix qui double le prix de celui d’un masque chirurgical en pharmacie.

 

Léonce Adjévi

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here