Port obligatoire des masques Ffp2 ou chirurgicaux:L’administration se conforme à la mesure

0
965
POUR ILLUSTRER LE PAPIER : "CONTRE LE GRIPPE AVIAIRE, 12 MILLIONS DE MASQUES SE FABRIQUENT EN BRETAGNE" - Photo prise le 23 septembre 2005 de masques de type FFP2, la norme de l'Union européenne choisie par l'Etat français "en raison de ses capacités filtrantes" pour se protéger de la grippe aviaire et fabriqués à l'usine de l'entreprise Bacou-Dalloz, fabricant d'appareil de protection respiratoire implantée à Plaintel, près de Saint-Brieuc. L'usine va ainsi produire 12 millions de masques. Le masque blanc, qui couvre la bouche et le nez, est composé d'une couche de viscose, un matériau isolant chargé électrostatiquement, entre deux couches de tissus. A terme, l'Etat complétera son stock afin d'atteindre les 200 millions de masques d'ici mars ou avril 2006. Bacou-Dalloz devrait livrer 20% de cette commande, complétée par des entreprises étrangères. AFP PHOTO FRED DUFOUR (Photo by Fred DUFOUR / AFP)

Le port obligatoire des masques homologués Ffp2 ou chirurgicaux exigé par le gouvernement dans la crise du Coronavirus est désormais une réalité dans l’administration publique. Les membres des institutions de la République, les responsables administratifs  ainsi que leurs personnels, appelés à se plier à cette prescription de l’Exécutif, n’ont pas dérogé à la règle. C’est du moins le constat fait dans certains services publics hier mardi 14 avril 2020.

Les membres des institutions de la République, les responsables administratifs ainsi que leurs personnels se conforment déjà au port obligatoire des masques homologués Ffp2 ou chirurgicaux exigé par le gouvernement dans le cadre de cette crise du Coronavirus. C’est le cas au Ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche. Il sonnait  7h 45 minutes hier mardi 14 avril 2020 quand nous nous sommes rendus sur les lieux. Là, les agents rencontrés avaient tous le visage protégé. Pas un seul masque de fabrication artisanale. Visiblement le mot d’ordre du gouvernement est suivi. Pour Mireille Ahoussinou Awassa, le Ministère de l’agriculture a pris toutes les dispositions pour que les mesures du gouvernement soient respectées notamment la mise à disposition du dispositif de lavage des mains et des cache-nez de type Ffp2 ou chirurgicaux. A l’en croire, si l’Exécutif  a pu imposer ces types de masques, c’est parce qu’ils respectent les mesures sanitaires. En effet, sur-place, on a pu remarquer effectivement plusieurs dispositifs de lavage de mains et un contrôle systématique de la température des agents avec un thermo flash. Pour le chef service matériel du Ministère de l’agriculture de l’élevage et de la pêche, Georges Djigbéhossou, les masques qui sont utilisés dans le  Ministère sont ceux mis à disposition par le Ministère de la santé.

Après cette étape, cap a été mis sur le Ministère de la santé. Là, aussi, les fonctionnaires se sont conformés à la règle. Ils ont porté des masques de type Ffp2 ou chirurgicaux. C’est le cas de dame Raimatou Adamou, Agent permanent de l’Etat qui s’est confiée à nous. Elle  apprécie le mot d’ordre du gouvernement qui vise à se protéger contre cette pandémie en portant ces types de masques, mais également à donner le bon exemple aux usagers. «  Par rapport aux masques que le gouvernement a recommandé, c’est une bonne chose parce que les fonctionnaires Ape, doivent donner le bon exemple aux usagers », a-t-elle déclaré. Ce bon exemple a été aussi donné à la Direction du Fonds national de la microfinance sis à Vêdoko. Il est à rappeler que l’objectif du gouvernement à travers cette décision signée du  secrétaire général Edouard Ouin-Ouro en date du 12 avril 2020, est de permettre aux agents de donner le bon exemple dans cette crise sanitaire du Covid-19.

 

Source: Océan Fm

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here