Pour être plus efficace et plus proche de ses militants:L’Union progressiste dynamise son administration

0
878

L’Union progressiste (Up) veut dynamiser son administration pour plus de performances. Dans ce cadre, le parti organise du 10 au 11 août 2020 à Cotonou, un séminaire autour du thème : « Rôle de l’administration décentralisée dans le fonctionnement optimal du parti ». Le lancement des travaux a été effectué hier par le secrétaire national chargé de l’administration, Pascal Irenée Koupaki, en présence du président Bruno Amoussou. 

Rendre l’administration plus efficace et plus proche des militants. Tel est l’objectif poursuivi par le parti Union progressiste (Up) en organisant un atelier de 48 heures au profit des membres de l’administration, des secrétaires départementaux, des membres de la direction exécutive nationale, des membres de la cellule formation et communication, des membres du fichier central et de quelques députés. Du 10 au 11 août 2020, il sera question pour la première force politique béninoise, d’expliquer aux participants d’une part, le fonctionnement actuel de son administration, et d’autre part, de prendre des résolutions et décisions pour l’avenir. Pour atteindre les résultats escomptés, six communications ont été programmées. Elles portent entre autres, sur « Les valeurs et objectifs de l’Union progressiste », « L’état de l’administration du parti » et « Le fichier central : état des lieux et perspectives ». Selon le secrétaire national chargé de l’administration, cet atelier qui rassemble pour la première fois, les secrétaires départementaux autour de la direction exécutive et devant le président du parti, est la résultante de la décision prise le 19 juillet 2020 par le président Bruno Amoussou, sur l’organisation de l’administration centrale du parti. « Pour que le fonctionnement de l’administration centrale soit bien structuré, il faut que le fonctionnement du parti soit le plus efficace possible, il faut que l’organisation de l’administration décentralisée soit tout aussi efficace », a laissé entendre le ministre d’Etat, Pascal Irenée Koupaki. Pour le secrétaire général de la présidence de la République, le thème retenu pour cet atelier à savoir : « Rôle de l’administration décentralisée dans le fonctionnement optimal du parti », revêt une importance particulière. Raison pour laquelle, il a exhorté les participants à se concentrer sur les communications prévues durant les deux jours pour que les travaux puissent permettre d’être efficace et de relever plus tard les performances de l’administration du parti.

 

Serge Adanlao

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here