Pour une meilleure gestion des déchets:De grands investissements dans le Grand Nokoué

0
2313

Depuis le 18 décembre 2019, le visage des villes du Gand Nokoué change. Des travaux d’assainissement ont été entrepris dans les villes telles que Cotonou, Porto-Novo, Abomey-Calavi, Ouidah et Sèmè-Podji. La contractualisation pour l’acquisition du foncier et la réalisation des travaux de génie-civil de réhabilitation et de construction des infrastructures de pré collecte et de collecte des déchets vient d’acter la deuxième phase du projet.

La récréation est terminée. Les routes dans les villes du Grand Nokoué, jadis sableuses et jonchées de sachets plastiques, tournent définitivement la page de l’insalubrité. Comme Accra, Lomé et autres, Cotonou, Porto-Novo, Abomey-Calavi, Ouidah et Sèmè-Podji se dépouillent des impuretés grâce au projet de modernisation de la gestion des déchets solides ménagers qui a démarré il y a peu. Il ne s’agit là que d’une première étape qui se caractérise par les activités de salubrité, de balayage et de désensablement des voies de circulation, de désherbage des abords des voies et places publiques, de destruction des dépôts sauvages de déchets. Le président Patrice Talon et son équipe veulent franchir une étape supplémentaire de ce projet. Cette deuxième phase consiste en la pré-collecte des déchets. Ce qui nécessite que les infrastructures, le matériel et les entreprises dédiés soient opérationnels. Il s’avère donc indispensable de régler les préalables au déploiement de cette nouvelle phase de ce grand projet d’assainissement du cadre de vie de ces 5 communes. En effet, le diagnostic effectué pour rendre opérationnelle la pré collecte et la collecte des déchets fait apparaître la nécessité de procéder à la construction de 28 points de regroupement et la réhabilitation de 32 autres existants, la réhabilitation du centre de transfert des déchets de Gbégamey, la construction de 500 formes de dallage pour les bacs de 660 litres, 55 pour ceux de 15 m3 et 200 pour les bacs surélevés. Ainsi, le gouvernement, à l’issue de la séance hebdomadaire, hier mercredi 05 février 2020, a autorisé le ministre du Cadre de vie à contractualiser, par le biais de la Société de gestion des déchets et de la salubrité urbaine du Grand Nokoué, avec les entreprises sélectionnées. Cela, pour la réalisation des infrastructures de pré collecte et de collecte des déchets dans lesdites communes. Il s’agit aussi de finaliser les conditions d’acquisition ou de location du foncier identifié à cette fin.

 

Joël Samson Bossou

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here