Pour viol et assassinat:Badré Douki condamné à 15 ans de réclusion criminelle

0
1236
Le Tribunal de première instance de deuxième classe d’Aplahoué a procédé lundi 26 août 2019 au jugement du nommé Badré Douki. Impliqué dans une affaire de viol suivi d’assassinat, cet éleveur âgé de 34 ans, et domicilié à Kpètèki, Commune de Djidja a été déclaré coupable. Il a écopé pour ce 6ème dossier, d’une peine de 15 ans de réclusion criminelle.
L’accusé Badré Douki, au terme de sa condamnation pour viol suivi d’assassinat retourne en prison pour passer encore dix (10) ans et six (06) mois puisqu’il y séjournait depuis environ 5 ans plus précisément le 05 mars 2015. Les faits reprochés à l’accusé remontent au samedi 31 janvier 2015. Ce jour-là, dans la matinée, à Dablahoué, hameau situé dans le village de Gougouta, arrondissement d’Atomey, Commune d’Aplahoué, la nommée H. A. âgée de 20 ans en ce moment a été retrouvée  dans un champ par la population, morte, égorgée et violée. Dame Séraphine Sèkloka fut alertée par les cris de détresse de la victime alors qu’elle travaillait dans une propriété mitoyenne. Dès la découverte du corps de la victime, les soupçons sont portés sur la personne de Badré Douki qui a été  aperçu, se hâtant de quitter le lieu du crime pour se volatiliser plus tard dans la nature. Recherché activement, il sera arrêté à Kpètèki dans la Commune de Djidja cinq jours plus tard. A la barre, l’accusé est resté constant dans sa défense en niant les faits qui lui sont reprochés depuis l’enquête préliminaire jusqu’à sa comparution ce lundi devant le Tribunal en dépit des témoignages qui l’accablaient.
M.K

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here