Présidentielle du 11 avril 2021:Le mouvement « Néhémie » lance l’assaut pour un taux de participation record

0
612

La Présidentielle du 11 avril 2021 doit connaître un taux de participation record pour poursuivre la dynamique de développement en cours à la tête du Bénin. C’est dans ce cadre que les chrétiens sur toute l’étendue du territoire national se sont mis ensemble pour porter sur les fonts baptismaux un creuset fédérateur dénommé « Néhémie ». Le mouvement a été lancé samedi 27 février 2021 à Cotonou. Les membres entendent investir l’espace politique pour convaincre les indécis du bien-fondé de la bataille de la restauration de la Nation béninoise que mène le président Patrice Talon depuis avril 2016. Cela passera par la prière et la sensibilisation dans les églises afin que les chrétiens sortent massivement le 11 avril prochain pour accomplir leur devoir civique. A travers deux communications axées sur : « Chrétien, lumière de la Nation », il a été montré que le chrétien est la lumière du monde. Vu comme tel, il doit donc se repositionner pour prendre conscience de ses responsabilités dans la République. Raison pour laquelle, les divers chrétiens, plus de quatre millions au Bénin, ont décidé comme Néhémie dans la Bible, de se lever pour porter le duo Talon-Talata dans la prière. « Après la prière, Néhémie ne s’est pas arrêté. Il a agi », a informé un des communicateurs qui a par ailleurs exhorté que le peuple de Dieu à ne pas s’associer ni à la violence, ni aux actions attentatoires à la paix. Au cours de la séance, l’assistance a prié pour que les forces célestes soient déployées autour du duo de la mouvance présidentielle et les préserve des œuvres du mal. Après cette prière, le message du candidat Patrice Talon et sa colistière a été délivré par leur représentant Hospice Anato. « Le candidat Patrice Talon et sa colistière conscients qu’on ne peut bâtir le Bénin en mettant Dieu de côté comptent sur vous. Ils vous remercient pour cette belle initiative et attendent que vous puissiez les porter dans la prière pour que leur devoir et leur mission pour cette Nation puissent s’accomplir », a-t-il souhaité. La cérémonie de mobilisation a pris fin par la déclaration du mouvement. Elle a été lue par le directeur général de la Société béninoise pour l’approvisionnement en produits de santé (Sobaps). Tout en passant en revue les transformations opérées au Bénin depuis avril 2016 dans les secteurs de l’énergie, de la santé et de l’agriculture, Louis Koukpémédji dira qu’en 5 ans, le Bénin a rattrapé 20 ans de retard. A la question de savoir s’il « faudrait arrêter cette transformation ou la poursuivre ? », la réponse de l’assistance a été unanime : la dynamique doit se poursuivre.

 

Serge Adanlao

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here