Présidentielle du 11 avril:La Cour constitutionnelle s’active

0
598

L’élection présidentielle du dimanche 11 avril 2021 approche à grand pas et les différentes institutions de la République impliquées dans le processus s’activent déjà. C’est le cas de la Cour constitutionnelle, qui en dehors de la Commission électorale nationale autonome (Céna), met de son côté les bouchées doubles pour que le scrutin se déroule dans de très bonnes conditions.

La Cour constitutionnelle entend jouer convenablement sa mission dans le cadre de l’élection présidentielle du 11 avril 2021. Dans ce cadre, elle s’active déjà sur le terrain pour que le scrutin se déroule sans anicroche. En témoigne la rencontre tenue entre la Haute juridiction et les structures impliquées dans les préparatifs du scrutin qui s’est déroulée le vendredi 8 janvier au siège de l’institution à Cotonou. A cette rencontre, qui a connu la présence du  président de la Céna, Emmanuel Tiando, de celui du Cos-Lépi, Gilbert Bangana, des conseillers à la Cour constitutionnelle, des représentants des ministres de l’Intérieur et de la Défense, du président de la Haac, du directeur national du budget et bien d’autres, le professeur Joseph Djogbénou, a exhorté les acteurs impliqués dans la Présidentielle à agir en synergie et en concertation pour préserver l’unité et la paix. Quelques jours plus tard, soit le 15 janvier 2021, la Cour constitutionnelle était à la Commission électorale nationale autonome (Céna) pour constater le déroulement de l’opération de retrait des formulaires nominatifs de parrainage pour l’élection présidentielle du 11 avril. Suite aux recours introduits par deux citoyens de la société civile qui émettent des réserves sur la distribution de tous les formulaires aux députés et maires à l’issue de l’opération. Examinant les recours, l’institution juridictionnelle a d’abord écouté les requérants et la Céna jeudi 14 janvier. Elle a ensuite décidé d’aller constater de visu le déroulement de l’opération et d’échanger avec les responsables de la Commission électorale avant de rendre sa décision plus tard. Toujours dans la logique de permettre à ce que les choses se déroulent bien, la Cour constitutionnelle a lancé hier lundi 18 janvier 2021, le recrutement de ses délégués de centre de vote, d’arrondissement, de Commune ou de département du lundi 22 février au samedi 27 février 2021. Au regard de tout ceci, l’on est à même de dire que la Haute juridiction se prépare activement pour que l’élection présidentielle du dimanche 11 avril 2021 se déroule dans un climat apaisé. Il est à rappeler que la Cour constitutionnelle se présente comme une institution clé dans le dispositif électoral du Bénin. Elle joue un rôle important dans l’organisation de l’élection à travers la validation et la proclamation des résultats, la gestion des contentieux. Et comme l’a toujours martelé le président de l’institution, « De la qualité de la préparation des élections, dépend la qualité du déroulement des élections ».

 

Léonce Adjévi

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here