Prix d’achat au producteur du cajou au titre de la campagne 2019-2020:Gouvernement et acteurs en symbiose

0
1785

La campagne de commercialisation 2019-2020 du cajou aura lieu du 19 mars au 31 octobre 2020. Pour son bon déroulement, le Conseil des ministres du mercredi 19 février 2020 a fixé à 325 FCfa/kg le prix d’achat des noix au producteur. Ce montant homologué par le gouvernement est une proposition des acteurs de la filière eux-mêmes.

325 FCfa/Kg. C’est le prix d’achat des noix de cajou au producteur fixé par le gouvernement au titre de la campagne de commercialisation 2019-2020. Il a été dévoilé en Conseil des ministres d’hier. Contrairement aux autres années, l’Exécutif a homologué pour cette campagne qui sera lancée le 19 mars à Djougou, la proposition des acteurs de la filière. Cette approche du chef de l’Etat et de son équipe résulte de leur sens d’écoute et de leur vision pour la filière. Elle est de nature à rassurer les acteurs qui se plaignent souvent de leur non-implication dans le processus de fixation du prix d’achat au kg des noix. En procédant à l’ajustement de prix par rapport à la campagne écoulée, le gouvernement prouve ainsi qu’il tient non seulement à la bonne santé de la filière cajou, mais aussi à la préservation des intérêts de ses animateurs. Pour rappel, ce prix officialisé en Conseil des ministres n’a pas été juste homologué pour le simple plaisir des acteurs. Il résulte de l’évaluation objective de la campagne écoulée ainsi que de la tendance des prix sur le marché du cajou au plan international.

 

Fin des pratiques nuisibles à la filière

 

Le gouvernement ne s’est pas seulement contenté de fixer le prix d’achat. Pour sécuriser la filière, il a décidé de mettre fin aux pratiques nuisibles.En effet, les sorties frauduleuses des noix du territoire national qui sont souvent enregistrées lors des campagnes, ont été interdites. De même, une mise en garde a été prononcée contre la perception de taxes non prévues par la loi de finances 2020. Ce souci de perfection et d’excellence auquel le gouvernement est attaché en demandant de continuer à mettre en œuvre les meilleures pratiques en matière de culture, de vente groupée et d’utilisation d’instruments de mesure certifiés mérite d’être salué.

 

Serge Adanlao

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here