Procès de l’ex-greffier en chef à la Criet:Me Abou Seidou condamné à perpétuité (Le procès Toboula reporté au 27 mai)

0
4295

La première session criminelle de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) au titre de l’année 2019 a été ouverte, hier lundi 8 avril 2019 sous les auspices du président Cyriaque Dossa. Deux dossiers de mal gouvernance ont été évoqués.

Au cours de sa session criminelle au titre de cette année, le président de la Criet, Cyriaque Dossa, a évoqué le dossier dans lequel est impliqué  l’ex-préfet du Littoral, Modeste Toboula. Lui et ses co-accusés n’ont pas été jugés. Et pour cause le procès, tant attendu a été renvoyé au 27 mai 2019. C’est un report qui est intervenu sur la demande  de l’un des avocats des mis en cause, en l’occurrence maître Djikouin Cyrile. La  demande  de  ce dernier  a provoqué un grand débat entre la défense et le ministère public représenté par le procureur spécial, Gilbert Togbonon, qui a souhaité que la Cour rejette cette demande de report.  Après analyse, le président de la cour, Cyriaque Dossa a penché du côté des accusés en donnant raison à  la défense. Ainsi, l’ex-préfet du littoral devra attendre encore le 27 mai. Pour rappel, le mercredi 20 février 2019,  l’ancien préfet du Littoral, embourbé dans une affaire de bradage de domaine  public,  avait été placé sous mandat de dépôt. Une affaire dite d’ opérations de lotissement et de transactions irrégulières ordonnées par le ministre de la décentralisation, Barnabé Dassigli  sur le domaine de l’Etat à Fiyégnon 1 dans le 12e arrondissement de Cotonou, malgré le  décret n°2005-684 du 3 novembre 2005 portant classement de la zone à vocation touristique exclusive de la route des pêches». Quant au deuxième dossier évoqué, il se  réfère au détournement de deniers publics au greffe du Tribunal de Première Instance de Cotonou. L’ancien  greffier en chef, Abou Séïdou, aux bancs des accusés, a été condamné ex absentia à la réclusion à perpétuité. Il paiera des dommages et intérêts à l’Etat béninois, ses biens saisis et un mandat d’arrêt international est décerné contre lui.

 

MA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here