Programme d’identification des voyageurs:Cotonou abrite les travaux de l’Oaci

0
1700

Le mardi 12 février 2019, s’est ouvert à Cotonou, un séminaire régional sur le programme d’identification des voyageurs (Trip) de l’Oaci. Cette cérémonie a connu la présence Alassane Séïdou, ministre des Infrastructures et des transports entouré de ses collègues Oswald Homéky, du tourisme et de la culture et Marie-Odile Attanasso, de l’enseignement supérieur.

Mettre un point d’honneur sur la biométrie et la sécurité des frontières, identifier les voyageurs de l’Oaci (Trip) sont entre autres les objectifs visés par la réunion de Cotonou. Pendant 3 jours, les experts de l’aviation civile de la sous-région vont réfléchir afin d’avoir un système d’identification fiable. Mais avant le démarrage des travaux, une cérémonie d’ouverture a été organisée. A l’entame, Karl Lègba, directeur de l’Agence nationale de l’aviation civile (Anac) a exprimé sa reconnaissance au ministre Alassane Séidou qui a pesé de tout son poids pour que le présent séminaire se tienne au Bénin. A l’en croire, le Bénin s’est engagé à mettre en œuvre les normes et les meilleures pratiques de l’organisation de l’aviation civile (Oaci) en matière de sécurité aérienne, de facilitation et de sûreté. A sa suite, Boubacar Djibo, directeur des transports aérien au bureau de l’Oaci,a salué le Bénin pour les efforts consentis dans le domaine de l’aviation civile. Selon lui, l’Aviation est le premier secteur assurant la mobilité internationale, et il est important d’identifier les voyageurs. L’Oaci, a-t-il insisté a réussi à mettre en place un processus appelé Trip qui établit le lien entre identité et identification. Oswald Homéky, ministre de la culture et du tourisme a dit combien de fois le Bénin était honoré de d’accueillir ce séminaire régional sur l’identification des voyageurs. Profitant de cette occasion, le ministre de la culture et du tourisme a porté à laconnaissance de l’assistance que le Bénin va bientôt opter pour la facilitation de l’embarquement à tous les passagers à destination du Bénin, même s’ils ne présentent pas leurs visasà l’embarquement. L’honneur est revenu à Alassane Séïdou, ministre des infrastructures et des transports, de prononcer le discours d’ouverture. Dans son adresse, Alassane Séidou a rappelé que le Bénin a adhéré au répertoire des clés publiques (Pkd) le 03 mars 2016 et dispose d’une expertise dans la délivrance des passeports électroniques. Et c’est à juste titre qu’il rappellera que le gouvernement du président Patrice Talon a décidé d’accompagner l’initiative du Programme d’identification des voyageurs (Trip) de l’Oaci qui fédère toutes les initiatives visant à sécuriser et à faciliter le transport aérien international. « Ceséminaire représente également un creuset privilégié pour servir de tremplin à l’initiative de l’Oaci », a-t-il ajouté.

 

Armel Nelson Avadémey

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here