Programme jeunesse affranchie:87 jeunes ont reçu leurs parchemins

0
1703

Le cabinet Label des petites et moyennes entreprises (Lpme) a formé les jeunes à l’entrepreneuriat afin de vaincre le fléau du chômage. Cette fin de formation est sanctionnée par la remise des attestations aux récipiendaires le samedi 29 décembre 2018 à Cotonou.

Après deux mois de formation en entrepreneuriat et en développement personnel, 87 jeunes ont reçu leurs parchemins. Cela, grâce à la mise en œuvre du Programme jeunesse affranchie (Pja) initié par le cabinet Label des petites et moyennes entreprises (Lpme). Ce programme a permis également aux récipiendaires de bénéficier de plusieurs séances de coaching sur la motivation afin de booster le mental des jeunes à entreprendre.

<script async src= »//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js »></script>
<ins class= »adsbygoogle »
style= »display:block; text-align:center; »
data-ad-layout= »in-article »
data-ad-format= »fluid »
data-ad-client= »ca-pub-4711733241009537″
data-ad-slot= »5661125067″></ins>
<script>
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
</script>

Selon Caleb Kpoviessi, Directeur général du cabinet Label des petites et moyennes entreprises, cette initiative vise à doter les jeunes des capacités à créer leurs propres entreprises.« Grâce à ce programme, des vies vont changer, des entreprises vont prospérer et l’humanité sera métamorphoser », a-t-il déclaré.A en croire le Directeur, le cabinet Lpme entend bâtir à travers le renforcement des capacités des jeunes, un Bénin économiquement fort et stable.

Il a fait comprendre que la mise en œuvre de ce programme a permis de constater que l’ignorance est le maître-mot de l’expansion du chômage des jeunes.C’est pourquoi il a exhorté les bénéficiaires à ne pas se contenter uniquement de ce qu’ils ont reçu comme formation, mais de continuer à s’enrichir d’expérience. Pour sa part, Gildas Hounsa, porte-parole des récipiendaires, a exprimé sa satisfaction par rapport à ce programme. « C’est une opportunité salvatricepour toute la jeunesse béninoise et africaine pour s’assurer l’indépendance économique », a-t-il confié. Ainsi, il a invité les jeunes qui sont encore dans l’ignoranceà rejoindre la vague des affranchis. Il faut noter que le cabinet a offert un contrat de trois mois de stage à chaque bénéficiaire de ce programme.

 

Donald Kévin

Gayet (Stag)

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here