Programme redevabilité:Social watch Bénin appuie les cadres des ministères sectoriels

0
1238

Le réseau Social watch Bénin a initiéun atelier d’appropriation des actions prioritaires 2019 des Plans annuels du Système national intégré à l’endroit des ministères cibles du Programme redevabilité. L’objectif est de renforcer la synergie d’action entre les ministères sectoriels et lui pour une mise en œuvre efficace du Système national d’intégrité (Sni). C’était hier mardi 21 mai 2019 au ministère de l’Economie et des finances.

Véritablement engagé dans la mise en œuvre du Programme redevabilité, le réseau Social watch Bénin ne lésine pas sur les moyens pour accompagner les structures de l’Etat dans ce processus. C’est à cet effet que le réseau a organisé à l’endroit des ministères sectoriels un atelier d’appropriation des actions prioritaires 2019 des Plans annuels du Système national intégré. Plantant le décor de la séance, Dieudonné Houinsou, Secrétaire exécutif de Social watch Bénin, a fait observer que la séance vise à contribuer au renforcement de la transparence et de l’intégrité dans les ministères sectoriels en charge des services sociaux de base. Les différents exposés présentés dans ce cadre par les représentants des ministères cibles du Programme redevabilité ont étalé les difficultés des points focaux à exécuter les actions inscrites aux Plans annuels du Système national intégrédu fait de l’indisponibilité des ressources financières. Selon Zisson Facinou, Inspecteur général des finances, les rapports des points focaux des cellules du Sni montrent à suffisance que les activités les plus établies sont celles de vulgarisation et de sensibilisation. « La preuve que les points focaux ne se sont pas vraiment appropriés de leurs missions », a-t-il souligné. A l’entendre, la présente activité est spécifique à l’appropriation et à l’élaboration d’un plan de suivi et d’accompagnement des actions prioritaires 2019 des Plans annuels  du Sni du ministère des Enseignements maternel et primaire, du ministère de la Santé, du ministère des Affaires sociales et de la microfinance du ministère de l’Eau et des mines et du ministère du Cadre de vie et du développement durable. Tout en souhaitant que le second trimestre permette la mise en œuvre d’un certain nombre d’actions, il a exhorté les participants à mieux s’approprier des outils mis à leur disposition par Social watch.

 

O.I.A.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here