Programme « Rhyme like a beninese girl »:Des Béninois initiés à l’art du Rap

0
684

Sur initiative de l’Ambassade des Etats-Unis près le Bénin, Toni Blackman et Polaryss, deux rappeuses américaines ont réalisé une tournée dans le cadre d’un programme dénommé « Rhyme like a beninese girl ». A cet effet, elles ont animé des master class avec des amateurs de la musique rap, des étudiants en musique, ainsi que des professionnels du domaine  en vue de les inculquer l’art du rap. Ces séances qui se sont tenues à Africa sound city (Asc), au centre Sos d’Abomey-Calavi, et au Centre Obama de l’Université d’Abomey-Calavi ont permis de transmettre l’art du rap à des filles et des garçons désireux de faire carrière dans ce genre musical, ainsi qu’à établir des passerelles de relations avec des rappeurs béninois. Profitant de la tournée, les deux artistes américaines ont repris une version béninoise de leur morceau « Invisible Woman ». Elles ont enregistré cette reprise avec quatre musiciens béninois. « Invisible Woman » est une chanson qui vise à promouvoir la femme et à faire valoir ses talents. Un concert  gratuit et ouvert au public a été un temps fort qui a aussi marquée cette randonnée.

 

M Y A (Coll)

 

 

Communiqué

 

Toni Blackman et Polaryss, deux rappeuses américaines, ont effectué une tournée de quinze jours au Bénin dans le cadre d’un programme dénommé « Rhyme like a beninese girl » (Rimer comme une jeune Béninoise, en Français). A l’occasion de cette tournée organisée par l’Ambassade des Etats-Unis près le Bénin, les deux artistes ont animé des master class avec des amateurs de la musique rap, des étudiants en musique, ainsi que des professionnels du domaine.

Ces master class se sont tenues notamment à Africa sound city (Asc), au centre Sos d’Abomey-Calavi, et au Centre Obama de l’Université d’Abomey-Calavi.  Ces sessions ont consisté à transmettre l’art du rap à des filles et des garçons qui s’y intéressent, ainsi qu’à interagir avec des rappeurs béninois confirmés.

Toni et Polaryss ont également enregistré, en collaboration avec Africa sound city et la société de production Guru records, une version béninoise de leur morceau « Invisible Woman », « Femme invisible » en français.  Les deux rappeuses ont enregistré cette reprise avec quatre musiciens béninois.  « Invisible Woman » est une chanson dont le but est de promouvoir la femme, de l’inviter à sortir du silence, et à faire valoir ses talents.  Le morceau, arrangé par l’afro musicien et chanteur Jah Baba, sera bientôt disponible en version audio sur les réseaux sociaux, et servira d’instrument de sensibilisation à la non-discrimination des femmes.

Les artistes américaines ont saisi l’occasion de leur séjour pour rencontrer leurs pairs Béninois et discuter avec eux des enjeux liés à la musique, ainsi que de la possibilité d’établir une collaboration artistique entre les musiciens du Bénin et ceux des Etats-Unis.

Le 1er juin à Africa sound city, les deux rappeuses ont donné un concert gratuit et ouvert au public, en collaboration avec des musiciens Béninois. Le spectacle était composé de la présentation de titres des deux artistes, de performances musicales par leurs pairs du Bénin, et de séances de freestyle.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here