Projet de loi de finance 2019:Des mesures fiscales incitatives et révolutionnaires

0
952

Dans sa volonté d’améliorer les conditions de vie des populations, le gouvernement a prévu de nouvelles mesures fiscales. Cela, dans le but d’accompagner les ménages et les entreprises. Retour sur les nouvelles mesures fiscales.

Le gouvernement a initié de nouvelles stratégies pour maximiser l’entrée des recettes pour le budget exercice 2019. Il s’agit des mesures fiscales incitatives et révolutionnairesqui permettront aux entreprises de s’acquitter de leurs impôts dans un meilleur délai. En tête d’affiche, il y a cette mesure de soutien aux entreprises et aux ménages modifiant des dispositions en vue de l’amélioration de la taxation des micros et petites entreprises, soit un minimum de 150.000 FCfa au lieu de 400.000 FCfa. Ensuite, le gouvernement a décidé de dispenser l’Acompte sur impôt assis sur les bénéfices (Aib) sur les achats intérieurs de produits pétroliers par des distributeurs auprès d’entreprises importatrices agréées et pratiquant les prix homologués. Il a été également décidé de la reconduction de l’exonération des droits et taxes de douanes et de la Tva sur les récipients de gaz, et celle sur les autobus, autocars et minibus destinés au transport en commun.

src= »//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js »></script>
<ins class= »adsbygoogle » style= »display: block; text-align: center; » data-ad-layout= »in-article » data-ad-format= »fluid » data-ad-client= »ca-pub-4711733241009537″ data-ad-slot= »5661125067″></ins>
<script>
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
</script>

Le ministre de l’Economie et des finances, Romuald Wadagni, a également pensé à la promotion du sport et du tourisme. Il s’agit, entre autres, de la création d’une taxe de solidarité pour le développement du sport, de la reconduction de l’exonération des droits et taxes de douane et de Tva sur les aéronefs et aérostats, du réaménagement du droit d’accise sur les tabacs, soit de 40 à 50%. Egalement, celle qui à trait aux droits et taxes de douane et de la Tva sur les véhicules à quatre roues importés, fabriqués ou vendus à l’état neuf au Bénin et destinés à la mise en place de flotte de taxi.

src= »//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js »></script>
<ins class= »adsbygoogle » style= »display: block; text-align: center; » data-ad-layout= »in-article » data-ad-format= »fluid » data-ad-client= »ca-pub-4711733241009537″ data-ad-slot= »5661125067″></ins>
<script>
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
</script>

 

D’autres mesures de renforcement des moyens de l’État ont été prises. Celles-ci concernent l’institution d’un prélèvement libératoire sur les ventes d’hydrocarbures réalisées au Bénin par les personnes non domiciliées. De même que l’harmonisation à 1% du prix d’acquisition des biens immobiliers, des frais d’affirmation de conventions de vente perçus au niveau des Communes du Bénin. Talon l’a pensé, Wadagni l’a réalisé. C’est le Bénin qui gagne.

 

Donald Kévin

Gayet (Stag)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here