Projet de loi gestion 2020:Le gouvernement fait du social sa priorité

0
2527

Le projet de loi gestion 2020 est disponible. Entre autres programmes inscrits au projet du budget 2020, il y a une dizaine de leviers sur lesquels le gouvernement Talon entend consentir des efforts conséquents pour impacter le quotidien des populations.

Le gouvernement n’entend pas lésiner sur les moyens pour remplir le panier de la ménagère au titre du projet du budget de l’Etat exercice 2020. Il s’agit de dix programmes prenant en compte la mise en œuvre du Programme national d’alimentation scolaire intégré (Pnasi), la mise en œuvre du Plan directeur 2017-2021 de développement du sous-secteur de l’approvisionnement en eau potable en milieu rural, le renforcement et la consolidation des mesures visant l’accès aux services de santé (césarienne, prise en charge du paludisme pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans, prise en charge des dialysés, prise en charge et meilleure organisation des soins palliatifs, renforcement de l’accessibilité des hôpitaux aux citoyens, achèvement des hôpitaux de zone de Kouandé et de Pobè, construction et équipement de l’unité de dialyse du Chud Porto-Novo, achèvement de l’hôpital de zone de Savè, démarrage de l’hôpital de référence d’Abomey-Calavi et construction de deux (02) laboratoires, amélioration des plateaux techniques à travers l’acquisition et l’installation d’Irm et de scanners, etc.). De même, le gouvernement ambitionne au titre de l’année 2020, la création et l’investissement dans des filières ciblées techniques et professionnelles pour accroître l’employabilité des jeunes (métiers du bois, agriculture, tourisme, mécanique auto), la poursuite de la gratuité de la scolarisation des enfants des deux sexes dans les écoles maternelles et primaires, la poursuite de la gratuité de la scolarisation des filles du premier cycle des collèges, des filles du premier cycle des lycées techniques et des filles des filières industrielles du second cycle des lycées et le renforcement du cadre d’accueil des écoliers et de la qualité de l’enseignement avec la construction de modules de salles de classe et le recrutement de nouveaux enseignants. Il est également prévu le renforcement de la formation des détenus pour la facilitation de leur réinsertion socio-professionnelle, avec l’opérationnalisation de l’Agence pénitentiaire du Bénin, la mise aux normes des centres d’accueil et de protection des mineurs et de leur prise en charge par les communautés et enfin, la poursuite des travaux de construction des stades et l’extension des classes sportives et classes culturelles. Les Béninois peuvent donc pousser un ouf de soulagement pour cet engagement du président Patrice Talon d’accorder une place de choix au social dans le projet de loi gestion 2020.

 

Abdourhamane Touré

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here