Projet « Réinventer la cité lacustre de Ganvié »:L’Afd octroie 25 milliards au gouvernement

0
3028

L’Agence française de développement vient d’octroyer vingt-cinq milliards de francs Cfa au gouvernement pour soutenir ses efforts visant à améliorer les conditions de vie des populations de la cité lacustre de Ganvié. Deux conventions de financement ont été signées, jeudi 26 septembre 2019, par le ministre des Finances, Romuald Wadagni, l’ambassadrice de France au Bénin, Véronique Brumeaux, et le directeur de l’Afd, Adrien Haye.

Le projet « Réinventer la cité lacustre de Ganvié » est sur la bonne voie. Le Gouvernement vient de faire un grand pas vers sa concrétisation. Grâce aux deux conventions de financement signées avec l’Afd, ce rêve du président Patrice Talon va se concrétiser. L’accord signé hier par le ministre des Finances comporte un prêt de l’Afd pour un montant de 24,9 milliards Cfa (59% du financement du projet Ganvié ), une subvention de l’Afd pour 4,4 milliards Cfa (10% du financement du projet Ganvié ) et une contrepartie du budget national (31%). En effet, le projet « Réinventer la cité lacustre de Ganvié », mis en œuvre par l’Agence nationale de promotion des patrimoines et du tourisme (Anpt), prévoit la construction d’une route-digue adaptée aux crues entre Akassato et Sô-Ava, l’aménagement de l’embarcadère d’Abomey-Calavi et du marché aux poissons, le raccordement des habitants aux réseaux publics d’eau et d’électricité ainsi que la réhabilitation d’espaces collectifs et communautaires comme la Maison de la francophonie. La préservation de la biodiversité du Lac Nokoué, à travers une exploitation durable de ses ressources et la promotion d’activités économiques alternatives à la pêche, figure également parmi les finalités du projet. « Réinventer la cité lacustre de Ganvié » qui fait partie des projets phares du Pag devrait ainsi permettre aux 50.000 habitants de la cité lacustre de voir leurs conditions de vie améliorées de manière significative et durable, tout en valorisant le patrimoine historique de Ganvié pour renforcer son attractivité touristique. D’autres objectifs du projet est la préservation de la biodiversité du lac Nokoué à travers une exploitation durable de ses ressources et la promotion d’activités économiques alternatives à la pêche. Il est donc à envisager une renaissance de cette belle cité lacustre dans les prochaines années et surtout l’amélioration des conditions de vie des populations de la cité lacustre. Tout cela va aussi favoriser le développement d’activités touristiques durables à Ganvié.

 

Joël Samson Bossou

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here