Promotion de l’égalité des filles dans le monde:Laurent Simon renforce Plan international Bénin

0
1756

Le cycliste français et ambassadeur de bonne volonté de Plan international, Laurent Simon, est en passe de réaliser son rêve d’adolescent qui était de parcourir le monde à vélo et de s’engager pour la cause des enfants. Il l’a fait savoir lors d’une conférence de presse qu’il a animée à Cotonou le vendredi 20 septembre 2019.

« Rouler pour l’égalité des filles ». C’est le thème de la visite de Laurent Simon, ambassadeur de Plan international au Bénin. Sa visite est pour Plan international Bénin une occasion pour mobiliser la population et les communautés des localités qu’il traversera autour de la nouvelle campagne dénommée « Aux filles, l’égalité » vers un changement social. « Nous souhaitons qu’à la fin de cette campagne, chaque fille et chaque femme soit en mesure de décider de sa propre vie. Nous travaillons pour que dans la prise de décisions, les filles puissent poursuivre leurs ambitions sans être menacées, harcelées, car dans nos pays, la défense de leurs droits reste un défi à relever », a déclaré Karl Frédérick Paul, représentant résident de Plan international au Bénin. Pour atteindre son objectif qui est de faire progresser les droits des enfants et l’égalité en faveur des filles, le cycliste français travaille avec les équipes de Plan international, les responsables communautaires, les enseignants. Cela lui permet d’organiser les activités avec des enfants, notamment des courses à vélo, des dons de kits scolaires et des conférences de presse sur les droits des enfants dans la région de l’Afrique de l’Ouest, du centre et dans le monde. Selon Laurent Simon, le parcours de l’Afrique pour les enfants, le soutien de Plan international, le renforcement des partenariats et la volonté manifeste des partenaires financiers sont quatre éléments qui le motivent à faire son aventure humaine. Pour montrer la gravité de la violation des droits des enfants à travers le monde, notamment ceux des filles, et qui nécessite un engagement ferme des acteurs, il a pris l’exemple de la Bolivie où la vie d’une fille vaut moins qu’une vache. Convaincu qu’une seule hirondelle ne fait pas le printemps, l’ambassadeur a convié tous les acteurs à une lutte franche contre la violation des droits des enfants en travaillant en synergie pour améliorer le futur de cette couche sociale. Revenant sur les 10330 km qu’il a parcourus à vélo en 143 jours, Laurent Simon a laissé entendre que la mobilisation des fonds qui constitue le quatrième élément de sa motivation devrait être faite par un Béninois.

 

Une randonnée cycliste à Cotonou

 

Après sa conférence de presse du vendredi 20 septembre 2019, Laurent Simon, accompagné des petits et grands, a parcouru le samedi 21 septembre 2019 l’Etoile rouge, le carrefour Sonacop, la mosquée Cadjèhoun, du Ganhi, le carrefour la Béninoise et le marché Dantokpa. Encadrée par les forces de sécurité, cette randonnée inoubliable et historique du leader français a connu son apogée à la Place de souvenirs où plusieurs émotions ont été exprimées. La remise de médailles aux filles qui ont représenté les quatorze pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre de Plan international a mis fin aux activités de cette journée. Laurent Simon séjourne au Bénin du 9 au 24 septembre 2019.

 

La ministre Tognifodé encourage le cycliste Laurent Simon

Ayant appris l’arrivée au Bénin du cycliste français, Laurent Simon, Ambassadeur engagé de Plan International, dans le cadre de sa tournée pour faire progresser les droits des enfants et l’égalité des filles, Mèdessè Véronique Tognifodé Mewanou, ministre des Affaires sociales et de la Microfinance, s’est rendue tôt le samedi 21 septembre 2019, au siège de Plan Bénin à Cotonou, pour le lancement du tour cycliste « Rouler pour l’égalité des filles ». Avant cette randonnée cycliste, la Ministre a encouragé et félicité Laurent Simon pour cette initiative symbolique au nom de l’égalité des filles. Selon elle, « éduquer et protéger la fille est un gage de développement pour l’avenir du pays et du continent noir ». Elle a aussi indiqué que la lutte pour l’égalité des filles demeure l’une des priorités du gouvernement. Son ministère mène beaucoup d’actions dans ce sens, notamment pour lutter contre les mariages et grossesses précoces, afin de leur permettre d’avoir accès à l’éducation et lutter contre toutes formes de violence/discrimination liées au genre. Cette descente surprise de la ministre des Affaires sociales et de la Microfinance a beaucoup émerveillé les responsables de Plan Bénin et surtout le Cycliste français qui est venu finir son périple à Cotonou.

 

Pf-Dcom/Pr/Masm

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here