Promotion de l’égalité du genre dans l’administration publique:Les cadres du Masm outillés sur le label Certification

0
2414

Les cadres de l’administration publique sont en atelier de formation sur label certification de la promotion de l’égalité entre les sexes. Les travaux ont été lancés, mardi 12 février 2019 par la Directrice adjointe du cabinet du ministre des Affaires sociales, Mireille Capo.

Le ministère des Affaires en collaboration le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) a organisé au profit des cadres de l’administration publique un atelier de formation sur la certification de la promotion de l’égalité du genre. En effet, le label certification est un instrument créé par le Pnud et mis à la disposition des pays pour accélérer les résultats en matière d’égalité du genre. L’objectif de cet atelier est de présenter cette nouvelle initiative qui est un outil d’analyse au processus d’intégration efficace du genre dans les actions de développement. De façon spécifique, il vise à examiner le contenu des différentes étapes et de valider, de commun accord, les différents indicateurs d’évaluation des efforts de l’égalité de genre dans les différents secteurs. Selon Adama Bocar Soko, représentant du Pnud, les derniers rapports sur la question en Afrique ne sont pas reluisants. Il a fait savoir que d’après le rapport sur le développement humain en Afrique 2016, la disparité entre les femmes et les hommes coûte en moyenne 95 milliards de Dollars Us par an à l’Afrique subsaharienne.

Ce qui signifie que l’inégalité entre les sexes compromet les efforts du continent en faveur du développement humain. « C’est pourquoi le Pnud œuvre inlassablement pour la prise en compte du genre dans tous les secteurs de développement sur le continent », a-t-il indiqué. A sa suite, Mireille Capo, Directrice adjointe du cabinet du ministre des Affaires sociales, a fait comprendre que cette initiative du Pnud est en phase avec la vision du gouvernement en matière de promotion de l’égalité des sexes. « La certification de la promotion de l’égalité du genre est un processus qui permet d’apporter de la validité et de la visibilité aux bonnes pratiques sur le sujet », a-t-elle martelé. Pour Maïmouna Baboni Yacoubou, Directrice de la Famille et des affaires sociales, l’engagement du Bénin aux côtés du Pnud entre dans le cadre de l’atteinte des objectifs des agendas 2030 et 2063.

 

Donald Kévin Gayet (Coll)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here