Promotion des arts et de la culture:Le Bénin bientôt doté de 7 arènes culturelles

0
649

Le vaste chantier de valorisation du riche patrimoine culturel du Bénin dans lequel le gouvernement s’est engagé se concrétise à petits pas avec la construction et l’équipement d’infrastructures culturelles aux normes et standards internationaux. Dans quelques mois, 7 arènes culturelles verront le jour. Les deux cabinets d’architecture retenus pour leur construction sont connus. Leur sélection pour la réalisation de la mission de maîtrise d’œuvre complète a été validée en Conseil des ministres du mercredi 2 septembre 2020.

La valorisation de la Destination Bénin n’est pas un vain mot depuis avril 2016. Le grand projet de construction d’arènes culturelles pour promouvoir les arts et la culture sera une réalité dans quelques mois. Les négociations avec les cabinets spécialisés ont permis au gouvernement de retenir pour une mission de maîtrise d’œuvre complète le cabinet d’architecture « Golden Stone ». Elle se chargera de  finaliser la mission de maîtrise d’œuvre complète pour l’arène culturelle d’Abomey et de conduire celle des arènes culturelles de Porto-Novo, Ouidah et Lokossa. « Inspired Design », second cabinet sélectionné s’occupera de la finalisation de la mission de maîtrise d’œuvre complète pour l’arène culturelle de Parakou et la conduite de celle des arènes culturelles de Kouandé et Natitingou. Cette initiative gouvernementale s’inscrit dans la dynamique engagée par le chef de l’Etat visant à valoriser le potentiel exceptionnel de certaines villes stratégiques du Bénin aux plans patrimonial, artistique, intellectuel et culturel. En effet, le président Patrice Talon a fait l’option d’inscrire le Bénin au rang des pays qui se positionnent dans la valorisation des arts et de la culture en les mettant au centre du travail pédagogique et éducatif. « Nous allons révéler au monde ce patrimoine si riche, si intense, si beau et le monde aura du plaisir à le découvrir », avait-t-il fait savoir, vendredi 16 décembre 2016 lors de la présentation du Programme d’actions du gouvernement (Pag) au Palais de la Marina. Avec la sélection des cabinets retenus pour la construction de ces arènes, force est de constater que l’Exécutif est focalisé sur la tenue de ses engagements et avance avec méthode et détermination car cette décision dénote bien de l’avancée de ce dossier. Quoi qu’on dise, la construction de 7 arènes culturelles est une opportunité pour le Bénin puisqu’à travers ce projet, le pays s’ouvrira davantage sur le monde. Soucieux de faire les choses dans les normes et pour la postérité, le gouvernement, comme à son habitude, s’est attaché les services de cabinets de grande renommée dans le domaine. Ainsi donc, la construction et l’équipement de ces différentes infrastructures culturelles devront répondre aux normes et standards internationaux. Du point de vue répartition géographique des infrastructures, la sélection des villes d’Abomey, de Porto-Novo, de Ouidah, de Lokossa, de Parakou, de Kouandé et de Natitingou montre que le gouvernement, tout en partant de l’histoire, s’est attelé à une répartition spatiale qui favorise le développement équilibré du territoire. La réalisation de ces arènes est un soutien de taille au programme touristique déployé par le gouvernement car elle viendra renforcer l’offre touristique. Ces arènes permettront de promouvoir des créations artistiques, des expositions, des spectacles vivants dédiés aux férus de la culture. L’initiative constitue en gros un coup de pouce à la création et à la promotion de l’art et de la culture béninoise.

 

Marcus Koudjènoumè

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here