Propagation du Coronavirus:Cotonou, « ville au rouge » (Plus de la moitié des contaminés y vivent)

0
1092

Le ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin, a fait un point de la situation sanitaire liée au Covid-19 au Bénin dans la matinée du jeudi 18 juin 2020. De sa déclaration, il ressort que les départements où le cordon sanitaire avait été établi constituent le foyer du virus. Le Littoral (Cotonou) détient la palme de la ville la infectée avec plus de la moitié des contaminés. L’annonce a été faite au cours de la séance tenue par le comité de suivi de la crise sanitaire avec les responsables des confessions religieuses.

Danger sur le Littoral ! Le Covid-19 bat son plein à Cotonou tout comme à l’intérieur du pays. Plus de la moitié des infectés y ont été découverts. La ville est au rouge au même titre que les deux départements de l’ancien cordon sanitaire à savoir l’Ouémé et l’Atlantique. Mis ensemble, les trois départements regroupent à eux seuls plus de 75% des cas confirmés. Les statistiques ont été dévoilées hier, jeudi 18 juin 2020 par le ministre de la Santé au cours de la séance de travail ayant réuni le comité de suivi de la crise sanitaire et les autorités religieuses. Selon Benjamin Hounkpatin, le Littoral, est le département dans lequel, l’on enregistre plus de personnes infectées depuis le début de la crise sanitaire. Viennent ensuite l’Atlantique et l’Ouémé. «…Ces cas que nous avons sont localisés essentiellement au niveau de l’aire de l’ancien cordon sanitaire. Le département du Littoral a pratiquement la moitié, les départements de l’Ouémé et de l’Atlantique suivent. Ces trois départements regroupent plus de 75 % des cas que nous avons présentement dans le pays », a renseigné le numéro 1 de la santé au Bénin. Par la même occasion, l’autorité ministérielle s’est aussi prononcée sur les décès enregistrés ces derniers jours. Ces morts sont dues au fait que les patients atteints du Coronavirus présentaient soit des antécédents avec d’autres maladies, soit ils sont des personnes âgées. « Les cas graves et les décès que nous enregistrons, sont en rapport avec la présence de maladies préexistantes ou de cas de sujets âgés. Lorsque le Covid-19 survient chez des sujets qui ont déjà des antécédents comme la drépanocytose, l’hypertension artérielle et surtout actuellement le diabète, le pronostic de la maladie est sombre. Les 06 derniers cas de décès que nous avons enregistrés sont en rapport avec des sujets qui ont des antécédents de diabète et d’hypertension artérielle », a-t-il déclaré. Le secrétaire général de la Présidence de la République, Pascal Irenée Koupaki, et le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique, Sacca Lafia, ont aussi pris part à la rencontre.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here