Proposition de renonciation de la Fcbe à la course à La Marina:A quoi joue Théophile Yarou ?

0
844

Alors que le parti se prépare activement pour la fête électorale du 11 avril 2021, Théophile Yarou exhorte la Force cauris pour un Bénin émergent à la boycotter. Une position qui amène à se demander à quoi joue en réalité le premier Secrétaire exécutif national adjoint de la Fcbe.

Théophile Yarou est-il en mission commandée ? C’est la question que l’on se pose après son exhortation de retrait du parti la Force cauris pour un Bénin émergent de la course à l’élection présidentielle. En effet, fort des deux grandes performances réalisées par le parti à l’issue du dernier scrutin communal, la Fcbe avait pour ambition de confirmer son ancrage politique dans les six (06) Communes qu’elle contrôle sur les 77 que compte le pays à l’issue des Communales de 2020. A cet effet, le parti a mis en place un comité ad-hoc chargé de proposer les critères de choix des candidats à la Présidentielle du 11 avril 2021. A l’issue du registre ouvert pour recenser les noms des candidats, le parti a enregistré huit (08) candidatures. Il s’agit de Idrissou Bako, Alassane Soumanou, Paul Hounkpè, Aboubakar Yaya, Paul Victoire Adjé Kokou, Clément Koutchadé, Théophile Robert Yarou et Romaric Koutchika Ehinnou. Alors qu’ils ont reçu l’onction du parti pour aller à la perche de parrains pour constituer le duo présidentiel, Théophile Yarou, on ne sait quelle mouche l’a piqué, exhorte le parti a opté pour la politique de la chaine vide comme ce fût le cas aux législatives de 2019 à l’élection présidentielle. Or, aux dernières élections Communales, la Fcbe a non seulement franchi la barre des 10%, mais a remporté la majorité absolue ou qualifiée dans plusieurs villes contrôlant ainsi six (06) Communes sur les 77 que compte le pays. La Présidentielle du 11 avril 2021 constitue donc un test crucial pour le parti surtout que la Fcbe est apparaît comme le principal parti d’opposition au régime Talon. Mais sans nul doute pour des intérêts égoïstes, le premier Secrétaire exécutif national adjoint du parti, au détour d’une interview qu’il a accordée à une radio privée de la place, a fait savoir que le parti n’est pas obligé de prendre part à l’élection présidentielle. Pour justifier sa position il a fait savoir que le parti ne dispose que six (06) maires sur les 16 élus requis par le Code électoral pour participer à l’élection présidentielle. Autre raison avancée par Théophile Yarou, il sera difficile pour la Fcbe de négocier le nombre de parrains indispensable pour la validation de son ticket pour l’élection présidentielle.

 

Yarou fait dans la diversion

 

En conseillant à la Fcbe de ne pas participer à l’élection présidentielle du 11 avril 2021, Théophile Yarou fait purement et simplement de la diversion. Il l’aurait fait dès le début du processus qu’on l’aurait pris au sérieux. Il ne l’a pas fait. Mieux, il s’est inscrit dans le registre ouvert selon des critères bien définis par le Comité ad ’hoc chargé de proposer les critères de choix des candidats du parti Fcbe à l’élection présidentiel. En invitant donc le parti à renoncer à la course à La Marina, Théophile Yarou met en doute les acquis de la Fcbe.

 

Le probable duo présidentiel de la Fcbe

 

La Force cauris pour un Bénin émergent semble trouver son duo présidentiel pour participer à la fête électorale du 11 avril 2021. Le consensus se dégage autour du conseiller politique et du secrétaire exécutif national du parti. Les négociations sont très avancées dans le parti en faveur de Alassane Soumanou et Paul Hounkpè. Ils pourraient être les porte-étendards du parti à la prochaine élection présidentielle. Idrissou Bako, Paul Victoire Adjé Kokou, Clément Koutchadé, et Romaric Koutchika Ehinnou ont tous opté pour le choix de Soumanou et Hounkpè en attendant qu’ils ne soient investis le 28 janvier 2020 selon les critères définis par le par le parti.  

 

Odi I. Aïtchédj

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here