Prorogation jusqu’au 7 septembre de la distribution d’actes de naissance:Luc Atrokpo invite élus locaux et populations à la mobilisation

0
600

L’opération de distribution d’actes de naissance entrant dans le cadre du Projet d’enregistrement dérogatoire à l’état civil (Pedec) s’achève le lundi 9 septembre 2019. A quelques jours de l’échéance, l’Association nationale des communes du Bénin, invite les citoyens concernés à retirer cette pièce d’état civil. A travers un communiqué, le président de l’Ancb remercie le gouvernement pour cette mesure sociale qui permet d’intégrer aux registres d’état civil près de 2,5 millions de personnes. Luc Atrokpo demande aux maires, chefs d’arrondissement et autres élus locaux à s’investir davantage pour laréussite de l’opération. Lire le communiqué.

Communiqué

 

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’enregistrement dérogatoire à l’état civil (Pedec), le gouvernement du Bénin a procédé le jeudi 25 juillet 2019, au lancement de la phase pilote de distribution gratuite d’actes de naissance. Au total 2.419.144 actes de naissance sont prévus pour être distribués au cours de cette opération initialement prévue pour durer jusqu’au 7 août 2019.

En prenant part à la cérémonie de lancement du Pedec qui s’est déroulée dans l’enceinte de la mairie d’Abomey-Calavi en présence de plusieurs ministres, le président de l’Ancb a remercié, au nom des 77 Communes, le Chef de l’Etat pour cette initiative qui permet aux Béninois ne disposant pas d’acte de naissance, d’être intégrés aux registres de l’Etat civil pour ne plus être considérés comme des citoyens de seconde zone. Il a ensuite  invité les personnes concernées à saisir cette opportunité pour se doter de ce précieux document qui fait d’eux des citoyens béninois à part entière.

Dans le souci de donner plus de chance à tous les intéressés de retirer leur acte de naissance, le gouvernement a décidé de prolonger l’opération de distribution jusqu’au 9 septembre 2019. A  cet effet, le président de l’Ancb invite tous ses collègues maires, les Chefs d’arrondissement, les chefs de quartier et l’ensemble des élus communaux et locaux à s’impliquer davantage pour mobiliser tous les citoyens concernés afin qu’ils puissent retirer leur acte de naissance.

Il remercie encore une fois le président Patrice Talon et son gouvernement pour cette mesure sociale forte et les rassure de la disponibilité constante de l’Ancb et de ses membres à accompagner toutes les initiatives destinées à accélérer le processus de développement de notre pays.

 

Fait à Cotonou, le 30 août 2019

 

Le président de l’Ancb

 

Luc Sètondji Atrokpo

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here