Quatre ans du Nouveau départ:Calixte Houédey salue la gouvernance Talon

0
1047

L’émission « L’entretien » de la chaîne de télévision privée E-Télé a reçu hier dimanche 5 avril 2020, le chercheur socio-anthropologue Calixte Houédey. A cette occasion, il a opiné sur la gouvernance du président Patrice Talon depuis son avènement au pouvoir. Il a notamment mis un accent particulier sur la stabilité du gouvernement et la réforme du système partisan.

Le Bénin connaît une avancée notable depuis l’arrivée du président Patrice Talon. C’est ce que pense le socio-anthropologue Calixte Houédey sur la gouvernance du chef de l’Etat depuis 2016. Selon l’enseignant-chercheur, une avancée est constatée dans presque tous les domaines. Le premier constat du sociologue est « la stabilité de l’équipe gouvernementale ». A l’en croire, cette stabilité n’a jamais été observée depuis l’avènement du renouveau démocratique. « C’est le seul régime dans lequel il y a eu moins de mouvements des membres du gouvernement en 4 années », a-t-il déclaré. L’avantage, selon l’universitaire, c’est la maîtrise des dossiers du gouvernement et le suivi des réformes. Il a salué cette stratégie du président Patrice Talon dont les retombées sont perceptibles 4 ans après. L’autre chantier sur lequel le chef de l’Etat a réussi, ce sont les réformes politiques. « La réforme du système partisan est le chantier le plus novateur du régime », a-t-il indiqué. A son avis, le premier avantage est le coup d’arrêt à la marchandisation politique, c’est-à-dire la transhumance politique. Il a expliqué que le « moi» qui était un élément prépondérant dans la gestion des partis politiques a laissé place au « nous». Au sujet des Communales et Municipales du 17 mai 2020, l’invité pense que la Commission électorale nationale autonome (Céna) a fait de l’anticipation en recrutant les experts pour l’étude des dossiers de candidature des partis politiques. Ce qui conforte le postulat de la neutralité et du professionnalisme qui ont été observés, car chaque parti politique a choisi son équipe d’experts. Mieux, Calixte Houèdé a trouvé que la réforme du système partisan, en dehors de son aspect politique, est avant tout une réforme hautement sociale d’après l’envergure qu’elle confère aux partis politiques. « Elle permettra une intégration de toutes les ethnies dans un même regroupement », a-t-il souligné.

 

Léonce Adjévi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here