Quatre ans du Nouveau départ:La planification et le suivi, clé de succès du Pag

0
1737

Avec plus de 5.500 milliards de FCfa mobilisés fin décembre 2019, le gouvernement est largement en avance sur son planning de mobilisation des ressources pour le financement du Programme d’actions du gouvernement (Pag). C’est ce qu’a confirmé le ministre d’Etat chargé du Plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané, sur la télévision nationale le jeudi 30 avril 2020 au cours de l’émission bilan « L’heure de la moisson ».

Le succès du Programme d’actions du gouvernement (Pag) n’est pas le fait d’un hasard. Il est le fruit de la planification et du suivi sous la conduite du ministre d’Etat chargé du Plan et du développement. Le numéro 2 du gouvernement, Abdoulaye Bio Tchané, l’a fait savoir à la clôture de la série d’émissions « L’heure de la moisson » initiée par la télévision nationale pour faire le bilan des quatre années de gestion du président Patrice Talon. En effet, le Ministère du plan et du développement a joué un rôle clé dans la réussite des quatre années en raison de son caractère transversal. Les nombreux projets du Pag en cours ou achevés, et appréciés de tous les Béninois sont le résultat de la rigueur dans la planification par le gouvernement du président Patrice Talon. « Il n’y a pas de vent favorable à celui qui ne sait où il va. Dès les premiers jours du quinquennat, nous avons convenu avec le chef de l’Etat de revenir à la planification prospective, stratégique et opérationnelle », a déclaré Abdoulaye Bio Tchané.  De cette option sont nés le Plan national de développement (Pnd), le Programme de croissance pour le développement durable (Pc2d) et le Programme d’actions du gouvernement (Pag), tous tirant leur source de la vision Alafia 2025.En plus de la planification, le numéro 2 du gouvernement et son équipe ont réussi le pari de la mobilisation des ressources financières au profit du Pag. « Nous sommes largement en avance sur nos prévisions de mobilisation des ressources. Aujourd’hui, nous avons déjà mobilisé au niveau de l’Etat plus de 5.500 milliards de francs Cfa, à fin décembre 2019 », a expliqué Abdoulaye Bio Tchané. Cette somme qui représente plus de 150% de la mobilisation attendue du secteur public, a permis de financer plusieurs secteurs importants comme l’énergie, l’eau potable et l’agriculture. A chaque niveau, le Gouvernement a réalisé les réformes indispensables pour une meilleure utilisation des ressources.

 

Une nouvelle dynamique au Ministère du Plan

 

L’autre volet important de la réussite du Pag est le suivi des projets et programmes lancés, auquel le Ministère du plan et du développement participe grandement. C’est pourquoi Abdoulaye Bio Tchané a précisé que « En même temps, le chef de l’Etat a veillé à un aspect très important : le suivi. Notre objectif, c’est zéro éléphant blanc parce que nous avons une structure de suivi des projets qui est relativement efficace ». C’est cette même rigueur qui permet au Bénin de réaliser de nombreuses avancées sur le terrain de la mise en œuvre des Objectifs pour le développement durable (Odd). En 2017 et 2018, le Bénin a passé avec succès les évaluations volontaires initiées par les Nations-Unies. Il a aussi réalisé le costing des Odd ainsi qu’une table ronde sur le P20 avec la Suisse, pour déterminer les actions particulières à mener à l’endroit des 20% de Béninois les plus pauvres. Il faut également préciser que depuis avril 2016, le Ministère du Plan est devenu encore plus stratégique avec les nombreuses actions qu’il mène. Il a initié des concertations périodiques avec les Ong internationales installées au Bénin pour permettre une complémentarité d’action avec l’Etat.  De même, de grandes réformes sont engagées au niveau de l’Institut national de la statistique et de l’analyse économique (Insae) pour en faire l’un des plus performants de l’Afrique afin de produire des données fiables et acceptées de tous.

 

Abdourhamane Touré

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here