Rayonnement du numérique dans le monde:Les startups béninoises plus compétitives

0
6003

Les start-up béninoises rayonnent à l’international. Ces jeunes fleurons du numérique font forte impression à travers leurs innovations qui séduisent la planète. Le Bénin a du génie qui ne demande qu’à être valorisé. Les acteurs béninois du numérique s’imposent dans le monde à travers la qualité de leur travail.
L’écosystème numérique du Bénin est de plus en plus dynamique à travers les start-ups qui ne cessent de révéler le génie béninois sur le plan international.

Grâce à l’impulsion donnée par la ministre de l’économie numérique, des jeunes explosent le génie béninois dans le domaine du numérique Aurelie Soulé Adam Zoumarou. Ils réussissent à se révéler et certains parmi eux sont en train d’être identifiés par l’Association mondiale des opérateurs de téléphonie mobile. En terme d’impact, 1,6 million de bénéficiaires au plan mondial ont été touchés par les différents projets financés par cette association. Cet investissement évalué à 2,5 millions d’Euros de revenus supplémentaires a été consenti grâce aux revenus directs ainsi que les augmentations pour les citoyens et les entreprises locales, l’épargne ou gains de productivité. Sur le front des investissements, les deux tiers des start-ups ont réussi à lever des fonds supplémentaires totalisant 32,9 millions de livres sterling. 96% de ces fonds est un financement commercial, qui est à la fois une validation de la communauté des investisseurs de l’entreprise modèles développés par les bénéficiaires.

La Start-up Kea Médicals fait partie des 11 nouvelles entreprises retenues en décembre 2018 par le Fonds d’innovation pour les accélérateurs d’écosystèmes de la Gsma : l’Association mondiale des opérateurs de téléphonie mobile. C’est une première fois qu’une start-ups béninoise est retenue pour un si grand fonds de la Gsma qui est une institution très crédible en termes de sélection. Il ne fait pas de doute que le ministère de l’économie numérique et de la communication fait une noble bataille en s’investissant dans la promotion des start-ups.

Dr Arielle Ahouansou, fondatrice de la start-up « Kea medical »

Disponible sur Internet et via son application, cette plateforme permet de centraliser les informations médicales d’un patient sur une base de données en ligne, accessible aux hôpitaux et aux médecins, où qu’ils se trouvent. L’utilisateur se crée un compte et répond à plusieurs questions concernant son groupe sanguin, ses antécédents médicaux, ses allergies, s’il est atteint d’une maladie et les personnes à contacter en cas d’urgence. « À partir de ces informations, on lui attribue une identité médicale universelle sous la forme d’un Qr code imprimé sur un bracelet ou sur un patch à coller sur son smartphone, qu’il peut emmener partout », a déclaré Arielle Ahouansou. Les médecins n’ont ensuite plus qu’à scanner le code pour accéder au dossier médical d’un patient pris en charge. Il est également possible de consulter un médecin à distance ou de prendre rendez-vous avec le praticien le plus proche de chez soi via la plateforme.

AT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here