Réactions des représentants de partis politiques ayant reçus leurs récépissés définitifs

0
1110
Charlemagne Honfo, représentant du Prd : « Tout ce que vous observez, nous le devons à Dieu »
« Je voudrais d’abord remercier la nature. Tout ce que vous observez, nous le devons à Dieu. Je voudrais aussi remercier le président Adrien Houngbédji, le père de ce parti politique qui a fait son chemin. Comment ne pas remercier tous les responsables à divers pour le travail incommensurable fait afin donc de délivrer l’ensemble du peuple béninois. Je remercie également le secrétaire général de notre parti qui a coordonné nos activités avec d’autres membres de l’équipe. A eux tous, je dis merci et que Dieu reste reconnaissant pour tous leurs efforts. Nous sommes venus récupérer le récépissé définitif. L’acte suivant, c’est de remettre le récépissé définitif à la Direction exécutive nationale pour voir comment nous allons faire  pour que le parti soit la première force politique au Bénin. C’est notre rêve ».
Cyrille Djikui, représentant de l’Udbn : «  C’est maintenant que le plus dur commence »
«  L’Udbn vient de recevoir son récépissé définitif. Quelle joie ! Je voudrais d’entrée, remercier le Seigneur qui a permis à l’Udbn de recevoir ce précieux sésame qui lui permettra de participer aux élections communales et municipales. Nous avons reçu ce récépissé parce que Dieu est dans notre barque et lorsqu’il est dans une barque, elle ne chavire point. Je voudrais aussi remercier le Chef de l’Etat pour ses réformes courageuses. Je voudrais également profiter de l’occasion pour féliciter la présidente du parti, Claudine Prudencio, qui s’est battue comme un homme pour parvenir à cette fin. C’est vrai, la réception du récépissé définitif n’est pas une fin en soi. C’est maintenant que le plus dur commence. Les militants de l’Udbn avaient commencé à désespérer. Ils savent qu’ils doivent retrousser les manches pour aller à la conquête de l’électorat. Cela nécessite une organisation sérieuse pour convaincre les électeurs »
Robert Gbian, représentant du Bloc républicain  «  La suite, c’est le terrain »
« Le Bloc républicain (Br) est effectivement venu recevoir son récépissé définitif. Nous sommes contents d’avoir reçu ce récépissé définitif. Je l’avais dit au départ, le Bloc républicain n’avait pas de problème de dossier. Tout ce que nous venons de faire comme exercice était très facile. Le récépissé que nous venons de recevoir est le couronnement de ce que nous sommes. On dit souvent « à bon vin, point d’enseigne ». Le Bloc républicain est un parti qui s’est appliqué. Et il n’y avait pas de doute que nous ne recevions pas le récépissé définitif. L’acte suivant, c’est de conduire nos militants à la victoire »
Christhelle Houndonougbo, représentante de l’Union progresiste : « C’est un premier pari gagné »
« C’est le début d’un nouveau combat. Mais avant, je voudrais féliciter la Céna pour le travail qui a été fait ces dernières semaines. Je voudrais, par la même occasion, féliciter l’ensemble des cinq partis politiques qui viennent de recevoir leurs récépissés définitifs pour participer aux élections. Je n’oublie pas d’avoir une pensée pour les trois autres partis qui étaient avec nous au départ et qui n’ont pas pu avoir le récépissé définitif. En ce qui concerne l’Up, je pense que c’est un premier pari gagné. Le pari de la qualité, de la détermination, du beau, de l’intelligence. La suite, c’est de remettre ce récépissé au bureau politique du parti pour que le bureau politique puisse donner les directives qui suivront, la préparation de la campagne »
Garba Yaya, représentant de la Fcbe « C’est un sentiment de satisfaction »
« C’est un sentiment de satisfaction, de grand soulagement dans la mesure où la course a été longue. L’épreuve a été très dure. Vous avez vu, tous ceux qui étaient au départ, ne sont pas à l’arrivée. Aujourd’hui, nous sommes fiers de dire que la Fcbe, premier grand parti de l’opposition est dans la course. Les autres, ce sont des partis amis ou alliés qui sont de la rupture. C’est la Fcbe, qui est le parti de l’opposition qui va à l’élection. Pour la suite, je dois dire que nous sommes prêts étant donnés que ce que nos militants craignaient, c’est ce récépissé définitif. Tout le monde est fier que nous l’ayons eu aujourd’hui et tout le monde est prêt pour qu’au soir du 17 mai, la Fcbe rafle le maximum de sièges pour les élections communales et municipales »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here