Réajustement tarifaire à la Sbee:Le gouvernement prend en charge l’augmentation du prix de l’électricité

0
3610

Le gouvernement œuvre pour une amélioration du coût de l’électricité au citoyen moyen. Il s’engage à consentir un effort considérable estimé à 16 milliards de Fcfa dans le cadre de l’amortissement du coût pour le dernier consommateur. La décision a été prise au cours du conclave des ministres d’hier mercredi 4 décembre 2019.

La décision du gouvernement de parvenir à cette option n’a pas été un saut dans l’inconnu. Elle est l’aboutissement de plusieurs études menées pour l’amélioration de la gouvernance du sous-secteur de l’électricité et de ses performances traduite par la mise en place de politiques d’outils et méthodes appropriées. Au terme de ces travaux techniques d’estimation et d’évaluation, il est apparu la nécessité d’une réforme tarifaire pour garantir l’équilibre financier de la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee) afin de lui permettre de fournir à ses clients de l’énergie en qualité et de façon continue. Sur la base de cette orientation, la Sbee s’est engagée à mettre en œuvre un plan tarifaire qui s’est traduit par le maintien du statu quo en 2018. Ce même plan a prévu une augmentation de 5% à opérer en 2019-2020 et une autre de 10% en 2020-2021. Assez préoccupé par la situation des populations, le Conseil a approuvé ce nouveau plan tarifaire. Il a décidé de la mise en place d’une subvention à leur profit en payant pour elles, la différence de prix née dudit plan. Cet effort du gouvernement appelle un autre effort de la Société béninoise d’énergie électrique. Il est demandé à la Sbee d’œuvrer à la réduction de ses pertes techniques et commerciales afin de parvenir, à terme, à la disponibilité de l’énergie de qualité et à bon coût. Cette exigence est accompagnée d’autres mesures. Ainsi, la société doit procéder à la diminution du coût des branchements pour tous les niveaux de tension au profit des populations. Elle doit également améliorer la qualité de ses services et maintenir sans changement, le tarif de la première tranche domestique soit les 20 premiers kilowatts. Il est aussi demandé à la Sbee de réviser à la baisse, les devis d’extension établis au profit des consommateurs et réduire de moitié le coût de cession de matériel aux clients, soit 15% de majoration contre 30% actuellement. Elle doit également ramener le prix facturé de ses prestations pour la réalisation des travaux au profit des clients à 20% du montant des matériels cédés contre 35% actuellement pratiqués et procéder à une baisse substantielle de ses tarifs forfaitaires de branchement. La société d’énergie doit accorder une facilité de paiement aux consommateurs ayant souscrit à un branchement dont l’intensité ne dépasse pas 5 ampères. Ainsi, ceux-ci auront la possibilité de verser 25% du montant en paiement initial et d’étaler le reste sur 12 mensualités maximum.

 

Pas d’augmentation du prix du Kwh

 

Elle était abondante la rumeur qui annonçait une augmentation du prix du Kwh de l’électricité. Le gouvernement vient de démontrer sa volonté sans faille d’œuvrer à une réduction sensible du coût. Cette décision traduit la concrétisation des engagements internationaux pris par le Bénin en 2015. A cet effet, le programme du Bénin pour le Millennium challenge account, conclu en 2015 avait prévu l’accompagnement du Bénin, pour opérer des réformes dans le sous-secteur de l’électricité, en particulier celles visant l’amélioration de sa gouvernance et de ses performances par la mise en place des politiques ainsi que des outils et méthodes appropriées. Pour y parvenir, toutes les études menées ont conclu à une revue à la hausse du prix de l’électricité afin de garantir l’équilibre financier de la Sbee. En réalité, le réajustement tarifaire était devenu nécessaire du fait de la situation financière de la Sbee. C’est justement pour sortir la société de cette situation, à travers une gestion beaucoup plus rigoureuse, qui éradique les pertes techniques et financières, que le gouvernement a fait l’option de la gestion déléguée à l’instar du Port qui génère désormais de bien meilleurs résultats. L’objectif du gouvernement, en prenant d’abord en charge l’augmentation induite, c’est de tenir compte des efforts que consentent déjà les populations. Un large programme social qui pourra alléger fondamentalement le coût de l’électricité pour les couches moyennes.

 

Hospice Alladayè

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here