Réalisation des enquêtes socio-économiques sans visa du Cns:Les contrevenants mis en garde

0
660

Pour la crédibilité des statistiques officielles au Bénin, toute enquête, toute étude statistique ou socio-économique des services et des organismes internationaux doit être soumise au visa préalable du Conseil national de la statistique (Cns). C’est le rappel à l’ordre du ministre d’Etat chargé du Plan et du développement et président du Cns, Abdoulaye Bio Tchané, aux contrevenants de la loi portant  création, organisation et fonctionnement du Conseil national de la statistique dans un communiqué en date du 31 août 2020.

C’est désormais très clair. Les organisateurs des enquêtes et études statistiques réalisées sans le visa préalable du Conseil national de la statistique devront, en cas de préjudice aux intérêts de la Nation ou de personnes privées et d’influences trompeuses sur les comportements de tierces personnes répondre de leurs actes. C’est une mise en garde du ministre Abdoulaye Bio Tchané qui fait suite à un constat de manière insistante des multiples enquêtes ou études visant à calculer des indicateurs socio-économiques, à partir de la collecte d’informations quantitatives et qualitatives auprès de tierces personnes. Selon le président du Cns, il convient aux organismes internationaux, services publics et personnes privées concernés de prendre leurs responsabilités pour se conformer à l’obligation d’obtenir le visa statistique avant la réalisation de toutes enquêtes et études statistiques visées à l’article 4 de la loi no 99-014 du 12 avril 2000 portant création, organisation et fonctionnement du Cns. Ledit article stipule que « Toute enquête, toute étude statistique ou socio-économique des services et des organismes internationaux doit être soumise au visa préalable du Conseil national de la statistique. De même, toute enquête, toute étude statistique ou socio-économique des organismes et personnes privés, pouvant fournir des indicateurs statistiques et dont le champ couvre au moins une Commune ou un département du Bénin, doit être soumise au visa préalable du Conseil national de la Statistique ». Le même article précise que « pour toute enquête non astreinte au visa statistique, le Conseil national de la statistique doit être informé par correspondance adressée à l’Insae avant le début de la collecte ». Pour rappel, l’article 22 de la même loi dispose que les résultats des enquêtes et études statistiques réalisées sans le visa préalable du Cns sont frappés de nullité. La procédure de demande du visa statistique est accessible sur le site internet de l’Insae.

 

Benjamin N. Douté

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here