Réalisation d’études pour la construction de pistes rurales:La Boad appuie le Bénin à hauteur de 500 millions

0
494

Une enveloppe de 500 millions de francs de la Boad pour financer les études pour la réalisation des pistes rurales. L’information a filtré à l’issue de la rencontre, jeudi 28 janvier 2021 à Cotonou, entre le ministre des Infrastructures et des transports, Hervé Hèhomey, et le président de la Banque ouest africaine de développement  (Boad), Serge Ekué.  

La coopération entre la Boad et le Bénin dans le domaine des infrastructures se porte très bien. C’est le moins qu’on puisse dire à l’issue des échanges jeudi 28 janvier 2021 entre les deux parties. Il s’agissait principalement pour le ministre es Infrastructures et des transports et l’institution bancaire de faire le tour du portefeuille des projets en cours et de voir les perspectives. « Nous avons surtout voulu regarder vers l’avenir. Voir les nouveaux projets que nous pouvons faire ensemble avec la Banque. Le président de la Banque est d’accord avec nous que la route apporte la vie. Ce faisant, nous allons nous donner la main ensemble, avec leur appui pour que de nouveaux projets soient initiés pourquoi pas pour le prochain Programme d’actions du gouvernement (Pag). Un accent particulier a été mis sur le réseau routier en terre. Comme vous le savez, le réseau routier en terre est plus important que le réseau revêtu et dessert plus les populations rurales qui sont les plus nombreuses. La Banque a appuyé le Ministère à hauteur de 500 millions de FCfa pour faire les études sur les routes en terre, afin de nous permettre d’introduire une requête sérieuse pour la réalisation de ces routes en terre qui permettront de désenclaver nos zones rurales et de favoriser l’écoulement des produits agricoles », a déclaré à la presse le ministre Hervé Hèhomey à l’ issue des échanges.  Deux sujets étaient à l’agenda de la rencontre.  Le premier était relatif à l’expertise sectorielle. Le deuxième, portait sur une revue détaillée du portefeuille. Nous avons parcouru, projet par projet, l’état d’avancement des travaux, l’état d’avancement des ouvrages et nous avons conclu sur le fait qu’il y avait encore quelques efforts à faire ici et là de façon à nettoyer un tout petit peu le portefeuille qui était parfaitement bien avancé », a confié Serge Ekué, président de la Boad. Selon ce dernier, il est aujourd’hui  important « de nous projeter maintenant vers l’avenir, de nous projeter vers la détermination et la réalisation de nouveaux ouvrages, et la Boad est naturellement toute disposée à regarder très favorablement ces projets ».

 

Jean-Paul Mahugnon

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here