Réalisation d’infrastructures pour la modernisation de la ville capitale:Porto-Novo reconnaissante envers le chef de l’Etat

0
258

Les forces vives de Porto-Novo tiennent à témoigner leur reconnaissance au président Patrice Talon pour les réalisations du Programme d’actions du gouvernement (Pag) au profit de la ville capitale en vue de sa modernisation. A l’initiative du maire de Porto-Novo, Charlemagne Yankoty, elles se sont mobilisées pour remercier le gouvernement et son chef, le samedi 14 novembre 2020 pour la sollicitude.

S’unir pour sauvegarder les acquis de développement et contribuer à la révélation de la ville capitale. C’est ce défi que toutes les forces vives de Porto-Novo ont décidé samedi 14 novembre 2020, au parc d’attraction Ifè, de relever dans l’unité pour sceller avec lui, le pacte d’une histoire d’amour sans fin. Pour l’édile de la ville capitale, Charlemagne Yankoty, il n’y a rien d’invention dans le bilan relatif aux cinq années de gouvernance du président Patrice Talon. Ce sont des choses visibles, concrètes que chacun peut vérifier. « Regardez ce qui se passe dans la cité des « Ayinonvis » depuis 2016, c’est du jamais vu de mémoire de Porto-Novien, nous disons bien, du jamais vu. A titre illustratif, il a cité l’axe routier traversant Porto-Novo et conduisant à Akpro-Missérété qui est quasiment achevé. Sur les chantiers du projet Asphaltage, les travaux avancent et le visage de la ville Capitale se transforme agréablement pour le bonheur des populations. C’est avec joie et fierté qu’on peut désormais inviter des amis venus d’autres pays ou d’autres villes du Bénin, à faire « Porto-Novo by night », a-t-il reconnu. La ville n’a jamais été aussi éclairée que maintenant. En tenant compte des réalisations faites, dira-t-il, de celles en cours d’exécution et de celles à venir dans la ville de Porto-Novo, Patrice Talon est incontestablement et de loin le plus grand bâtisseur de la ville de l’ère postindépendance », a fait savoir le successeur de Emmanuel Zossou. Il va par ailleurs ajouter qu’« avant d’être un bâtisseur, le président Patrice Talon, comme le témoignent la qualité et la beauté des projets réalisés et ceux en cours de réalisation, est un architecte.

 

Porto-Novo trouve son architecte-bâtisseur 

 

Porto-Novo, 60 ans après l’indépendance de notre pays, a trouvé enfin son architecte-bâtisseur. Les générations présentes et futures de la terre des Ayinonvis graveront son nom dans du marbre », a déclaré Charlemagne Yankoty. Le premier citoyen de Porto-Novo a exhorté toutes les populations à soutenir le président Patrice Talon, à l’encourager et à le motiver à poursuivre dans cette même lancée. Le président des sages et notables de la ville, Karim Urbain da Silva, très ému de tout ce qui se fait sous le règne de Talon s’est engagé publiquement à financer les élections à Porto-Novo. Le préfet du département de l’Ouémé, Joachim Apithy n’a pas manqué d’inviter le maire Charlemagne Yankoty et ton son Conseil municipal à prendre toutes dispositions nécessaires pour entretenir dans la durée ces infrastructures avant de les rassurer de l’engagement de la préfecture à les accompagner dans tout projet de développement de la ville capitale. Le président de l’Assemblée nationale, Louis Vlavonou, pour sa part, a été on ne peut plus clair. « Venez et voyez à travers tout le Bénin. L’heure n’est pas au discours. L’heure est aux actions. Les aveugles ont vu, les sourds ont entendu, les morts ressuscitent », a précisé la deuxième personnalité de l’Etat. Revenant sur la construction du nouveau siège de l’Assemblée nationale, les travaux vont démarrer au premier trimestre de l’année 2021 et vont s’achever après 30 mois. Il est donc judicieux et responsable que toutes les forces vives de la ville capitale restent mobilisées derrière le président Talon pour son inauguration. Le président Vlavonou a aussi levé un coin de voile sur les projets futurs pour Porto-Novo. Entre autres, dira-t-il, « L’Exécutif seul sera à Cotonou, mais toutes les institutions de la République seront désormais à Porto-Novo. Que Dieu nous prête une longue vie pour que tout se passe sous nos yeux », a souhaité le successeur de Adrien Houngbédji. La cérémonie a connu la présence des ministres Jean-Claude Houssou de l’Energie, Adidjatou Mathys, du Travail et de la fonction publique, Oswald Homéky des Sports, des députés Augustin Ahouanvoébla, Victor Hounsa, Hyppolite Hazoumè, du bâtonnier Jacques Migan ainsi que des têtes couronnées et responsables des différentes congrégations religieuses aux cérémonies.

 

MA-A (Corresp. Ouémé-Plateau)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here