Recensement des Béninois résidant au Nigéria:L’opération démarre le 2 décembre (Cyrille Gougbédji fait le point des préparatifs)

0
1210

L’opération d’identification des Béninois vivant au Nigéria démarre le lundi 2 décembre 2019. Le deuxième secrétaire général adjoint du gouvernement, Cyrille Gougbédji, a fait le point des préparatifs. C’était dans le cadre du coulissage du matériel de recensement au siège de l’Agence nationale de l’identification des personnes le mercredi 27 novembre 2019.

L’opération de recensement et d’enrôlement des Béninois résidant au Nigéria démarre le lundi 2 décembre 2019. C’est ce qu’on peut retenir du point fait par le deuxième secrétaire général du gouvernement, Cyrille Gougbédji, à l’occasion du coulissage du matériel de recensement. Il a annoncé une grande mission exploratoire à travers toutes les grandes régions du Nigéria. Cela, pour expliquer aux responsables des communautés vivant sur le territoire nigérian le processus du recensement et les sensibiliser en vue de susciter l’adhésion d’un grand nombre de Béninois à l’opération. Pour se faire enrôler, les bénéficiaires doivent remplir un certain nombre de conditions. Pour ceux qui disposent d’un acte d’état civil, ils se présenteront dans les centres retenus à cet effet avec leurs actes pour se faire enregistrer. Ceux qui détiennent également les récépissés du Ravip pourront s’en servir également. Mais ceux qui n’ont aucun papier devront se faire recenser sur la base de témoignages. L’autre condition à remplir reste le paiement des frais d’enrôlement. Les adultes auront à débourser 8.000 nairas, soit 14.000 francs Cfa, contre 2.500 nairas, soit 4.000 francs Cfa pour les enfants. Selon Cyrille Gougbédji, à la fin de l’opération, les personnes qui se feront recenser par l’Agence nationale de l’identification des personnes bénéficieront d’un extrait d’acte de naissance et d’une carte d’identité biométrique aux normes de la Cedeao. A l’entendre, au terme du processus, les Béninois du Nigéria pourront circuler librement. « Les mesures sécuritaires que prendra le Nigéria dans le cadre du contrôle des identités ne concerneront plus les Béninois », a souligné le 2ème secrétaire général du gouvernement. L’opération durera tout le mois de décembre.

 

Odi I. Aïtchédji

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here