Recrutement des 60 élèves-professeurs certifiés et 3ème campagne spéciale du fichier national:Lancement officiel au Lycée Coulibaly

0
461

Le ministre des Enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle, Mahougnon Kakpo, a lancé officiellement samedi 12 septembre 2020 au Lycée technique Coulibaly de Cotonou, le concours de recrutement de 60 élèves-professeurs certifiés au profit du Ministère des Enseignements Secondaire, technique et de la formation professionnelle, et d’autre part au test psychotechnique dans le cadre de la 3ème campagne spéciale du fichier national.

Au total, ils étaient 635 candidats, dont 75 femmes et 560 hommes, à composer dans 16 corps-métiers. Ces candidats étaient déployés dans 6 centres de composition installés sur toute l’étendue du territoire national. Pour le ministre Mahougnon Kakpo, la formation professionnelle est l’une des priorités clairement affichées du gouvernement, car elle permet à tout pays d’aller vers le développement. Le gouvernement a élaboré et a commencé à mettre en œuvre la stratégie nationale de relance de l’enseignement technique et professionnel après avoir fait un état des lieux qui a relevé entre autre, une absence de qualification du personnel enseignant. Les 60 fonctionnaires d’état qui seront recrutés prendront part à une formation complète à l’étranger pour une durée de 04 ans, à savoir, 02 ans de formation professionnelle pour obtenir la qualification pour le métier concerné et 02 ans pour la formation pédagogique. La délibération de ce concours est prévue pour le vendredi 18 septembre 2020. Les candidats retenus seront aptes à voyager pour la formation à partir du 23 septembre 2020. Après le lancement du concours de recrutement de 60 élèves-professeurs certifiés, le ministre Mahougnon Kakpo, a fait le même exercice dans un autre bâtiment du Lycée technique Coulibaly de Cotonou, en procédant au lancement du test psychotechnique pour la 3ème campagne du fichier national au profit du Ministère du travail et de la fonction publique. Ils étaient 123 candidats sur les 177 postulants au poste de Spécialistes des marchés publics et 39 candidats sur les 53 postulants au poste de Directeurs des systèmes d’information à prendre part à ce test. Les candidats qui auront réussi cette étape, subiront une enquête de moralité et des entretiens. Les candidats dont les résultats seront satisfaisants après toutes ces étapes, seront inscrits au fichier national. Selon le ministre Mahougnon Kakpo, représentant sa collègue du Travail et de la fonction publique, dans le cadre de l’assainissement des finances publiques, le gouvernement a décidé de faire des réformes au niveau des procédures et des textes. Toutes ces mesures doivent être complétées par l’exigence de qualité devant présider le choix des hommes et des femmes appelés à gérer les finances publiques. A travers cette réforme, la volonté du gouvernement est de mettre en place une administration dépolitisée constituée d’acteurs de la chaîne des dépenses publiques nommées.

 

Source : gouv.bj

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here