Recrutements de 1100 militaires et policiers:Un nouveau souffle pour les Forces de défense et de sécurité

0
855

500 jeunes militaires et 600 policiers seront recrutés au titre de l’année 2019 pour donner du sang neuf à l’Armée et à la Police républicaine. Ainsi en a décidé le gouvernement hier mercredi 20 novembre 2019 lors de sa traditionnelle réunion hebdomadaire.

Les effectifs des Forces armées béninoises et de la Police républicaine seront renforcés dans les semaines à venir. 500 jeunes militaires et 600 flics seront recrutés au profit de l’Etat par le Ministère du travail et de la fonction en liaison avec celui de l’Intérieur et de la sécurité publique. La décision a été prise en Conseil des ministres du mercredi 20 novembre 2019 non seulement pour donner du sang neuf à la Police et à l’Armée dont les personnels vont à la retraite, mais aussi pour faciliter la création de nouvelles unités territoriales et mobiles. En effet, la question de la sécurité afin de favoriser la libre circulation des personnes et des biens ainsi que la sérénité pour  le développement des initiatives économiques constituent une préoccupation majeure pour le gouvernement Talon. Raison pour laquelle, à la suite des réformes inédites opérées dans le secteur, l’Exécutif a décidé de renforcer l’architecture  de la sécurité intérieure et de la défense des intérêts du peuple béninois qu’il s’emploie à édifier depuis avril 2016. Le temps mis pour procéder à ces recrutements peut paraître long. Mais cela répond de la nécessité de procéder à l’état des lieux pour mieux comprendre les besoins et se donner les moyens pour y faire face. Dans cet ordre d’idées, le gouvernement fera du professionnalisme et de la spécialisation des recrues, une condition non négociable. Un accent particulier sera mis sur la formation conformément à la règlementation en vigueur au Bénin. Au regard de tout cela, le Bénin tend directement vers des Forces de défense et de sécurité modernes et aptes à faire face aux défis de leur temps.

 

Plus d’un millier de Béninois sortis du chômage

 

A travers cette décision du Conseil des ministres, plus d’un millier de Béninois, soit 1100 au total, vont sortir du chômage. Ils auront un emploi stable qui les soustrait des demandeurs d’emplois. Adieu donc le chômage et la précarité, car ils pourront dorénavant faire face convenablement à leurs besoins quotidiens. Au plan économique, c’est un plus que le gouvernement apporte ainsi à la consommation car c’est du pouvoir d’achat qui est donné à ces 500 militaires et 600 policiers.

 

Serge Adanlao

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here