Reddition de comptes:Social Watch échange avec ses coordonateurs de projets

0
4012

Social Watch Bénin a organisé le jeudi 13 décembre 2018 dans la salle de conférence de la Direction de la programmation et de la prospective du ministère de la Santé, un atelier d’échanges entre les coordonnateurs de projet / programmes et les usagers des services de santé. La cérémonie d’ouverture de cet atelier a été présidée par le Dpp, Athanase Hounkanrin et le secrétariat adjoint du Conseil d’Administration de Social Watch Bénin, Franck Sèdjro.
L’objectif de cet atelier est à en croire le secrétaire général adjoint du Conseil d’administration de Social Watch Bénin, d’évaluer la mise en œuvre des projets ou Programmes, d’identifier les difficultés que les gens ont connu dans la mise en œuvre, de trouver des approches de solution à ses difficultés et de faire des recommandations pour que l’année prochaine, ces projets soient mieux exécutés. Il a aussi fait remarquer que atelier s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme Redevabilité de Social Watch Bénin.



A l’ouverture des travaux de l’atelier, le directeur de la Programmation et de la Prospective du ministère de la santé a signalé que les décrets portant attributions, organisation et fonctionnement des ministères ont fixé les principes de réédition des comptes et d’imputabilité, de gestion axée sur les résultats et de rupture avec l’impunité qui doivent être respectés pour la construction d’une administration publique moderne pour l’efficacité du développement. C’est pour répondre à cette obligation, que le Ministère de la Santé a trouvé opportun, cette initiative de Social Watch Bénin, et s’est engagé à accompagner, les séances d’échanges entre les coordonnateurs de projets/programmes et les usagers des services de santé. Près d’une dizaine de projets était au cœur des échanges.



Il s’agit entre autres : du Projet santé population de la grande commune de Tchaourou; du Programme d’appui au secteur de la santé ; du Programme national de construction d’équipement et de fonctionnalité des formations sanitaires (Pnceffs), du Programme national de réhabilitation et de construction des centres hospitaliers ; et bien d’autres. Le résultat attendu de l’atelier est que les travaux débouchent sur l’élaboration d’un plan d’action pour le suivi des réformes et des recommandations pour la satisfaction de la population béninoise.
OIA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here